Accueil du sitePratiqueRessourcesLe Coin Lecture
Manière de voir : Le peuple des ronds-points


Article visité 5234 fois Imprimer  Enregistrer au format PDF  
Mis en ligne ou actualisé le : lundi 2 décembre 2019

Tous les deux mois paraît Manière de voir.
Cette publication du « Monde Diplomatique » met en perspective un sujet d’actualité en recourant aux meilleurs articles du Monde diplomatique.
Pour rendre compte des enjeux liés à une région, un conflit armé, une période historique, une question économique, sociale ou culturelle, Manière de voir fait appel à des universitaires et à des journalistes spécialisés.


Que reste-t-il du mouvement des « gilets jaunes » ?
Un an après son déclenchement, les raisons de la colère demeurent intactes : injustice fiscale, cherté de la vie, dépendance à la voiture.

La situation politique, elle, a changé : l’irruption dans la rue des classes populaires en dehors des cadres syndicaux habituels et la réponse répressive inédite que lui a opposé le gouvernement a constitué un basculement dont les conséquences seront profondes.
Attendre des mois un rendez-vous chez le généraliste, « cramer de l’essence » pour se rendre au premier bureau de poste, compter chaque sou pour offrir à Noël un cadeau à ses enfants : mis bout à bout, ces fardeaux quotidiens ont coagulé au sein d’un vaste mouvement populaire. La couleur jaune est devenue le symbole de cette France longtemps réduite au vote d’extrême droite et hantée par la peur du déclassement.

Chez tous les bons marchands de journaux :
Le peuple des ronds-points
« Manière de voir » n° 168 — Décembre 2019-janvier 2020
Numéro coordonné par Hélène Richard


JPEG - 35.9 ko

Le numéro d’avant :

La bombe humaine

De 1800 à nos jours, la population mondiale a été multipliée par huit. La Terre peut-elle nourrir tout ce monde ? L’écosystème résistera-t-il à une telle pression ? Après avoir redouté une explosion démographique, comme celle en cours en Afrique, l’humanité doit-elle craindre l’implosion ?
L’Europe centrale et orientale a perdu 24 millions d’habitants depuis 1989. Dans 93 pays, les dernières générations sont moins nombreuses que celles qui les ont engendrées.
Ignorer les questions démographiques, c’est passer à côté de l’histoire du monde en train de s’écrire.

Commander en ligne :
La bombe humaine
« Manière de voir » n° 167 — Octobre-novembre 2019
Numéro coordonné par Philippe Descamps