Stages en responsabilité des étudiants : halte aux pressions dans les écoles !!!
Publication : Janvier 2010

Les entretiens téléphoniques (presque) imaginaires du SNUipp

  • Bonjour madame XXXXX, ici votre inspecteur/rice, je vous appelle pour vous demander si vous pourriez accueillir un ou plusieurs stagiaires pour des stages en responsabilité dans votre école.
  • Euh...
  • Vous savez, j’ai pensé à votre école car je sais que vous avez toujours permis aux stagiaires de profiter de votre expérience. Et puis vos compétences sont appréciées...
  • Mais là c’est différent, il ne s’agit plus de PE2.(professeur des écoles stagiaires) mais d’étudiants en master...
  • On va pas ergoter sur les mots, ce sont quand même vos futurs collègues, il faut bien qu ’ils voient ce que c’est qu’une classe, vous ne pouvez pas les laisser sans rien !
  • Vous savez, la suppression des IUFM et de la formation, nous avons manifesté contre, vous ne pouvez pas, maintenant, nous culpabiliser à cause des décisions des ministres...
  • Oui, je sais bien mais bon, tout ça, … c’est le passé...et puis vous allez être rémunéré pour cet accueil.
  • 23 € par semaine pour plusieurs heures de préparation, entretien et mise à disposition de documents, c’est ridicule.
  • Vous n’avez qu’à en prendre plusieurs, ça rapportera plus… Et puis, vous savez, l’Education Nationale permettra aux personnes qui participent à l’effort national de formation d’ exprimer leur talent. Bientôt, le mérite aura une place cruciale dans la carrière des enseignants.
  • Ça promet...
  • Je vous conseille d’accepter.
  • Non, mes collègues et moi, nous avons décidé que nous ne participerions pas à cette mascarade, même les maîtres d’applications refusent.
  • Je pense que vous faites une erreur. Au revoir.

… L’IEN, hors téléphone, à son collègue : « de toute les façons, on n’a pas les crédits pour financer tous les stages...En plus, ça vaut rien ce système, ils ont raison, fichu métier... »
Composant un autre numéro : « Bonjour madame XXXXX, ici votre inspecteur/rice, je vous appelle pour vous demander si vous pourriez accueillir un ou plusieurs stagiaires pour des stages en responsabilité dans votre école... »

Dans le 47, afin de manifester leur mécontentement contre la réforme de la formation des enseignants, les maîtres formateurs (PEMF) ont refusé d’accueillir dans leur classe les PE1 pour les stages en responsabilité.
C’est pour cela que les inspections sont à la recherche de Maîtres d’Accueil Temporaire.
Le SNUipp 47 appelle les collègues à soutenir leur action, à ne pas participer à la destruction de notre métier et à ne pas accueillir de PE1 ou de M1 en stage en responsabilité.

Sandrine Tastayre, Séverine Tokatlian