Accueil du siteÉcoleÉvaluations
Sats boycott ballot for teachers in England (là-bas aussi...)


Article visité 2093 fois Imprimer  Enregistrer au format PDF  
Mis en ligne ou actualisé le : mercredi 27 janvier 2010

Le Boycott des SATs [1] soumis au vote des professeurs en Angleterre.
Les syndicats enseignants vont soumettre au vote le boycott des tests SATs de cette année pour les élèves de 11 ans.

Le syndicat national des enseignants (NUT) et l’association nationale des directeurs d’école (NAHT ) ont appelés le gouvernement à abandonner les tests, soutenant que ces derniers restreignent le champ des apprentissages.

Le leader du syndicat des directeurs, Mick Brookes, affirme que les tests en école primaire étiquettent à tort des écoles comme « en échec ».

Le ministre de l’éducation, Vernon Coaker, a décrit la menace du boycott des tests comme « décevant ».

Mr Coaker a soutenu que c’était une « absurdité » de dire que les tests n’ont pas de sens et a attaqué le « mythe selon lequel les enfants passeraient la totalité de leurs années d’élèves de primaire à préparer leur réussite à ces tests ».

Ce scrutin pour abroger les SATs mettrait les syndicats enseignants en conflit avec le gouvernement alors que celui-ci est en pleine course pour les élections législatives.

Pourtant, l’autre syndicat majeur dans l’enseignement, le NASUWT, affirme vouloir conserver les tests.

Mais le NUT et le NAHT font maintenant pression pour un vote massif après que les scrutins internes de l’année dernière aient montrés un large soutient au boycott.

« Trompeur »
Lors d’une déclaration conjointe, le NUT et le NAHT ont assuré que l’action, pas moins qu’une grève, serait menée afin de « faire échouer l’administration des SATs ».

La secrétaire générale du NUT, Christine Blower a ajouté : « le manque de réponse positive du gouvernement est une déception. Nous voulons éviter les actions revendicatives et les appels contre le gouvernement, même à ce point avancé dans le conflit, afin d’entrer dans des discussions qui seront porteuses de sens. »

Le secrétaire général du NAHT, Mick Brookes, a rappelé que « Le sytème actuel a eu pour effet d’envoyer des milliers d’enfants poursuivre leur parcours scolaire avec des informations erronées sur leurs capacités. »

« Cela a aussi eu pour effet d’affubler injustement des écoles et leurs communautés de l’étiquette de l’ »échec« avec pour conséquence d’endommager les recrutements des directeurs et d’empirer leurs conditions de travail sur ces secteurs. »

Si un boycott est maintenu, les enfants viendront à l’école durant la semaine des SATs début mai, mais au lieu de passer les tests ils assisteront à une semaine de classe normale.

Les deux syndicats affirment offrir aux parents la « garantie absolue » que le compte-rendu exact de la progression de leur enfant sera fait, même par les écoles prenant part au boycott, et que les informations nécessaires seront transmises aux écoles secondaires.

Les tests SATs sont passés chaque année par 600 000 élèves en Angleterre et les résultats sont utilisés pour établir le tableau annuel des écoles d’enseignement primaire.

Les années précédentes, les élèves ont subi les tests en Anglais, Maths et Sciences, mais le test de sciences a depuis été retiré.

Le ministre de l’éducation rejette la critique de ces tests.
« C’est une absurdité de prétendre que ces tests sont dénués de sens. Notre groupe d’experts a conclu l’année dernière qu’il serait mauvais d’abandonner les tests, qu’ils sont educativement bénéfiques et qu’ils donnent aux parents des informations objectives sur les progrès de leurs enfants. »

« Il est temps de renverser le mythe selon lequel les élèves passeraient la totalité de leur scolarité de primaire à se préparer pour les tests. Le fait est que depuis cette année les enfants ne feront que deux tests notés par un système externe aux écoles, avant leur 14 ans. »

« Nous nous sommes clairement et répétitivement exprimés sur le fait que la préparation à ses tests sous forme d’entraînement à l’écrit était une erreur. Les meilleures écoles montrent qu’un enseignement de qualité tout au long de l’année est la meilleure des préparations aux tests. C’est la raison pour laquelle nous avons travaillé avec les organisations enseignantes sur une information claire afin que cela n’arrive pas. »

http://news.bbc.co.uk/2/hi/uk_news/...

[1] les SATs ( à prononcer ESSAYETIZE ) sont des tests sous forme de QCM qui sanctionnent, par un score, les réussites des élèves d’une tranche d’âge donnée ( un mini bac en 6 ème quoi ... juste de quoi orienter les élèves en fonction d’un %)... en gros des évaluations nationales encore plus pernicieuses que les nôtres.