Accueil du siteSociétéEurope
La FSU 47 dit non au Traité d’austérité


Article visité 85 fois Imprimer  Enregistrer au format PDF  
Mis en ligne ou actualisé le : vendredi 14 septembre 2012

Déclaration de la FSU 47 Contre la ratification du TSCG [1]

  Le service public garant d’égalité et de la redistribution de la richesse doit se développer pour une société plus juste.
Cette revendication ne pourra aboutir que dans le cadre d’un budget ambitieux pour la justice sociale. Ces choix ne pourront se faire que dans un cadre démocratique.

Dans ces conditions :  

La FSU 47 se prononce contre l’adoption du TSCG et du MES [2] qui aboutiront à une perte de souveraineté et de démocratie.
En effet, le parlement ne pourra se prononcer que dans un cadre « d’austérité constitutionnelle » ce qui implique une politique dévastatrice pour le service public, l’emploi, les salaires et la protection sociale.

La FSU 47 organisera l’information de tous les syndiqués sur les régressions qu’entrainerait la ratification du TSCG tant du point de vue démocratique que dans la mise en place d’une politique d’austérité.

La FSU 47 participera aux initiatives départementales unitaires organisées dans le département et appelle à la manifestation du 30 septembre prochain contre la ratification du TSCG.

Agen le 13 septembre

[1] TSCG : Traité sur la Stabilité, la Coordination et la Gouvernance, communément appelé « Pacte budgétaire européen »

[2] MES : Mécanisme Européen de Stabilité