Permutations 2015 : Groupe de travail exceptionnel pour les situations difficiles

Un groupe de travail ministériel s’est tenu le 23 avril : 158 possibilités supplémentaires ont été « traitées ».

Publication : Avril 2015
Modification : Avril 2015

Une réunion bilan des opérations de changement de département a eu lieu en mars au ministère.
Celui-ci a reconnu que les résultats des permutations 2015 ne sont pas bons, puisqu’on revient au niveau des résultats de 2013, quel que soit le critère considéré.

Un groupe de travail supplémentaire, piloté nationalement comme en 2013 et 2014, a donc eu lieu le 23 avril au ministère pour améliorer ces résultats et traiter les situations les plus difficiles.

Les critères retenus comme les années précédentes :

  • les enseignants en situation de handicap ayant bénéficié de la bonification de 800 points (18 candidats au départ n’ont pas obtenu satisfaction cette année)
  • les enseignants séparés de leurs conjoints exerçant dans des départements non limitrophes d’académies différentes et ayant un ou des enfants à charge.

Le nombre de situations traitées, qui était de 208 en 2013 et de seulement 50 en 2014, s’élève à 158 cette année.
À noter : les collègues concerné-e-s doivent faire une demande d’exeat/ineat.

Contrairement à la demande du SNUipp-FSU, la prise en compte des rapprochements de conjoint sans enfant n’a pas été retenue.

Pour l’Académie de Bordeaux, cela donne :

  • Sorties supplémentaires
    • Gironde : 1
    • Landes : 1
  • Entrées supplémentaires
    • Dordogne : 2
    • Gironde : 18
    • Landes : 5
    • Lot-et-Garonne : 2
    • Pyrénées-Atlantiques : 24