Accueil du siteParitarismeMouvement départementalMouvement départemental 2015CAPD du 30 juin : deuxième Phase du mouvement
Compte-rendu de la CAPD, questions diverses


Article visité 569 fois Imprimer  Enregistrer au format PDF  
Mis en ligne ou actualisé le : mardi 30 juin 2015

Compte-rendu de la CAPD du mardi 30 juin 2015.

Mouvement 2e phase

38 personnels sont sans poste, 8 postes attribués à titre définitif. 12 postes restent vacants. Les enseignants sans affectation sont en surnombre sur une circonscription. Ils choisiront leur poste à la rentrée selon leur classement.

Commissions d’entretien

Nous demandons la lecture des avis pour les candidats qui n’ont pas été retenus. Le poste de coordinateur REP de Villeneuve-sur-Lot n’est pas pourvu. Il y avait pourtant un candidat mais il n’a pas été retenu. Il n’y a eu aucun candidat pour la coordination REP d’Agen. L’inspecteur d’académie rappelle qu’il est essentiel pour postuler sur cette fonction d’être au fait du référentiel qui régit les REP. D’autre part, deux postes de maître G ne sont pas pourvus faute de candidat. Ils seront transformés pour la prochaine année scolaire en poste de ZIL, pour celui rattaché à Hugo Tonneins, et en décharge PEMF, pour le demi-poste rattaché à Herriot Agen. Le poste EANA d’Aiguillon est pourvu suite à appel à candidature à titre définitif. Suite à ces commissions d’entretien, des appels à candidature vont être lancés prochainement pour les postes non pourvus.

Le SNUipp-FSU rappelle que si certains postes ne sont pas pourvus (maître G notamment) c’est que l’administration a découragé les collègues en refusant de les envoyer en formation. En conséquence, aucun candidat ne s’est proposé pour ces postes, privant des écoles, pourtant en difficulté, de ces personnels.

Demandes particulières

Il y a un manque de collègues en occitan. L’inspecteur d’académie a demandé à ce que 3 professeurs des écoles stagiaires ayant passé le concours spécial occitan soient affectés sur le département mais il n’y avait que 4 candidats dans l’académie pour les 15 postes d’occitanistes ouverts au concours.

Le SNUipp-FSU renouvelle sa demande que le rectorat avance les commissions d’entretien pour les directeurs d’établissements spécialisés car cela entraîne un nombre important de demandes particulières alors que les collègues pourraient être affectés dès le 1er mouvement à titre définitif. L’inspecteur s’engage à relayer cette demande qu’il considère comme légitime.

Affectations sur les circonscriptions

Les collègues sont classés en fonction de leur barème, de l’ordre des vœux et enfin de l’âge en cas d’égalité de barème. Le SNUipp-FSU demande à ce que l’ordre du tableau soit réellement respecté et qu’il soit précisé aux collègues que ces affectations sont provisoires. En effet, des changements peuvent intervenir lors de la CAPD de rentrée et il faut éviter les déceptions. Les affectations ne sont prononcées qu’à l’issue de la CAPD de rentrée.

Suite à cette remarque, les IEN indiqueront donc aux collègues qu’il s’agit d’une affectation d’une journée qui ne sera confirmée que le jeudi 3 septembre, lors de la CAPD de rentrée.

Ineats-exeats

L’inspecteur annonce qu’il y aura 6 ineats. Les critères pour départager les collègues sont le barème puis le fait que les collègues aient l’intention de s’installer de manière définitive dans le département. L’administration va se rapprocher des départements des collègues concernés afin de s’assurer qu’ils ont bien obtenu leur exeat.

Le SNUipp-FSU demande à ce que le département attende que les commissions se tiennent afin de ne pas léser les collègues car parfois, certains n’obtiennent pas gain de cause pour quelques jours… L’administration attendra les commissions de juillet.

Les collègues entrants seront affectés en dernier sur les circonscriptions.

L’inspecteur d’académie accorde un seul exeat qui ne respecte pas les règles habituelles. Le SNUipp-FSU dénonce ce « passe-droit » et s’y oppose. Les deux autres organisations syndicales se rallient à cette position. L’inspecteur d’académie passe outre et confirme l’accord d’exeat.

Le SNUipp-FSU demande à ce que le médecin de prévention mesure ses propos et fasse preuve d’un peu plus d’empathie vis-à-vis des collègues qui sont dans une situation douloureuse.

Questions diverses

Décharges des écoles de 1 à 3 classes

70 % des décharges sera assuré par les TRS et les postes fractionnés en sous-service. Un planning prévisionnel sera établi pour les décharges par les IEN « sous réserve des nécessité de service ».

EVS-AVS

Le SNUipp-FSU a demandé à ce qu’un courrier officiel soit envoyé aux personnels en CUI (avec 2 ans d’ancienneté) pour les avertir qu’ils peuvent postuler sur des postes d’assistant d’éducation pour les élèves handicapés et demande si cela a été fait. L’administration répond que c’est en cours. Le SNUipp-FSU demande à ce que l’octroi des postes soit fait selon des règles précises et connues des personnels. L’administration répond que la CAPD traite des problèmes des personnels enseignants… Le SNUipp-FSU réaffirme que les EVS-AVS ont le droit d’être défendus et traités avec équité.

Le SNUipp-FSU rappelle que les entretiens d’évaluation ne peuvent pas être faits par les directeurs des écoles qui ont suffisamment de travail comme cela, d’autant que cette demande de l’IA ne respecte pas le décret de juin 2014. L’administration explique que les entretiens sont conduits par les IEN lorsqu’il y a un problème, autrement ce sont les directeurs qui les font, et ajoute qu’aucun directeur ne s’en est plaint.

PES

Le travail avec l’ESPE n’est pas terminé mais les stagiaires seront reçus le 16 juillet pour choisir leur affectation en fonction du rang de classement au concours. Pour l’instant l’organisation du stage reste sur 2 jours et demi en classe et 2 jours et demi à l’ESPE. Il y aurait 4 renouvellements, 1 licenciement et 2 prolongations. Il y aurait donc en tout 52 stagiaires. Les collègues qui seront en renouvellement ou en prolongation doivent changer de circonscription afin de ne pas être évalués par les mêmes personnes. Ils choisiront leur poste en amont du 16 juillet.

L’administration va demander à l’ESPE qu’il y ait deux semaines pour adapter les parcours de formation des stagiaires mais elle ne sait pas si cela sera accepté par l’ESPE.

Les MAT sont choisis sur proposition des IEN. L’administration appelle les collègues pour voir s’ils acceptent de recevoir des étudiants selon les jours de stage et sont en attente des réponses des collègues.

Orientation SEGPA

Certaines familles ont refusé les affectations en SEGPA. Les autres refus sont dus à un profil des élèves ne relevant pas de la SEGPA.

Maternelles de Villeneuve-sur-Lot

La question des horaires donnera lieu à de nouvelles réunions entre l’administration et la mairie.