Accueil du siteMétierIl était beau mon Manager ...
Gestion rectorale : trop tôt, trop tard...


Article visité 160 fois Imprimer  Enregistrer au format PDF  
Mis en ligne ou actualisé le : samedi 10 octobre 2015

De plus en plus souvent, les questions de gestion des personnels sont (mal)traitées directement par le rectorat...
Avec visiblement une manie pour le grand-écart avec le calendrier...

Le Coee [1] continue de produire des « informations » de plus en plus souvent douteuses...

Exemples :

Coee 1848 du 23/09/2015
Admission à la retraite, rentrée 2016

Ce courrier contient un fichier « Circulaire pensions 1er degré » qui commence mal. En effet, il est annoncé :

Les enseignants qui souhaitent cesser leur activité à la rentrée scolaire 2016 doivent adresser leurs dossiers de demande d’admission à la retraite avant le : 19 OCTOBRE 2015

Le Recteur n’est sans doute pas sans savoir que le Code des Pensions civiles et militaires, dans son article D1 dit [2] :

Le fonctionnaire, le magistrat ou le militaire dépose sa demande d’admission à la retraite, par la voie hiérarchique, au moins six mois avant la date à laquelle il souhaite cesser son activité, auprès du service gestionnaire dont il relève.

Donc, n’importe quel-le enseignant-e du premier degré peut déposer sa demande de retraite pour la rentrée prochaine jusqu’au 29 février prochain.
Aucune précipitation en ce mois d’octobre, en aucun cas une demande de retraite effectuée au moins six mois avant la date de cessation de l’activité ne pourra être refusée par le Recteur...

Coee 1883 du 08/10/2015
Indemnités éducation prioritaire

Ce courrier contient un fichier « courrier directeur 001 » qui indique :

Les personnels de votre école éligibles au dispositif percevront ces nouvelles indemnités sur le traitement du mois de novembre 2015.

Le Ministère de l’Éducation Nationale annonçait quant à lui la perception de cette indemnité sur le salaire d’octobre (avec rétroactivité au 1er septembre).

Ces deux exemples montrent l’impuissance du rectorat à gérer correctement les personnels : méconnaissance des textes, incapacité à tenir un calendrier sont devenues aujourd’hui le lot commun...

[1] Courrier Officiel des Écoles et Établissements

[2] http://www.legifrance.gouv.fr/affic...