Fonctionnaires stagiaires en D.U. à Bordeaux

Comme chaque année, les fonctionnaires stagiaires lauréats du CRPE viennent d’horizons divers, avec des formations antérieures variées.
La loi prévoit une adaptation de la formation des professeurs des écoles stagiaires (PES) en fonction des parcours d’études antérieurs.

Publication : Octobre 2015

Comme chaque année, les fonctionnaires stagiaires lauréats du CRPE viennent d’horizons divers, avec des formations antérieures variées.
La loi prévoit une adaptation de la formation des professeurs des écoles stagiaires (PES) en fonction des parcours d’études antérieurs.

Nous pouvons distinguer trois grandes catégories de PES :

  • les PES qui n’ont pas encore validé le master MEEF [1].
    Ils sont inscrits en M2 MEEF à mi-temps et doivent le valider tout en menant un mi-temps en responsabilité de classe. Leur évaluation se fait tout au long de l’année, conjointement par l’ESPE (validation du master MEEF) et par l’IA (visites de PEMF et CPC durant la pratique en classe).
  • les PES ayant un master autre que MEEF. Ils ne doivent pas valider le master MEEF mais en suivent les cours à l’ESPE.
    La validation se fait sur l’assiduité en cours. La pratique de classe est évaluée par l’IA selon les mêmes modalités que les PES n’ayant pas le master MEEF.
  • les PES ayant déjà le master MEEF. Ils doivent suivre un D.U. [2]complémentaire à Bordeaux, 10 jours dans l’année scolaire. Ils sont évalués par les formateurs de l’ESPE à Bordeaux et sur le terrain par l’IA du Lot-et-Garonne.

Les premiers retours du terrain concernent ces derniers.
L’organisation du D.U. à Bordeaux est plus que chaotique, ne correspond absolument pas aux préoccupations des stagiaires et les laisse dans un désarroi total, seuls face à leur pratique et à l’organisation de la classe seul, sans aide et sans conseil.
En effet, le DU consiste visiblement en la mise en place de projets interdisciplinaires avec des professeurs de lycée et collège... Bien loin des préoccupations des stagiaires !

Le SNUipp-FSU 47 rappelle que tous les fonctionnaires stagiaires ont droit à un mi-temps en formation initiale, une formation et un accompagnement adaptés à leurs besoins.
Il continuera de demander de meilleures conditions d’entrée dans le métier auprès de tous ses interlocuteurs, inspecteurs, recteur et directeur de l’ESPE d’Aquitaine.