Accueil du siteÀ suivre
Conseil d’école extraordinaire spécial attentat


Article visité 631 fois Imprimer  Enregistrer au format PDF  
Mis en ligne ou actualisé le : mercredi 4 mai 2016

Devant la précipitation et l’injonction de tenir des conseils d’écoles supplémentaires

(en piochant encore sur les temps de rencontre nécessaire aux écoles), alors même que nous doutons de l’utilité de ce qui ressemble à de la « comm » plutôt qu’à de l’efficacité, le SNUipp-FSU47 a pris ses responsabilités et a envoyé un courrier à l’IA pour le prévenir que nous soutiendrons les collègues qui ont décidé, collectivement, de ne pas perdre de temps sur ce sujet.

Agen, le 04/05/2016

Objet : Conseils d’écoles extraordinaires

Monsieur l’inspecteur d’académie,

Les enseignant-es du Lot et Garonne sont, au quotidien, attentifs aux conditions de sécurité, au dialogue avec les parents d’élèves et aux relations de coopération avec les représentants des municipalités. Les compte-rendus des conseils d’écoles que reçoivent vos services en témoignent.

En cette dernière partie d’année scolaire, l’urgence des écoles se place sur leur travail d’enseignant-es, les finalisations de projets d’apprentissages, les décisions d’orientations et le suivi des élèves. Les heures des conseils des maîtres sont donc indispensables au fonctionnement correct des écoles. A cette période déjà très chargée, vos services veulent rajouter la tenue d’un conseil d’école extraordinaire.

D’ores et déjà nous savons que pour la plupart des écoles, rien de nouveau en terme d’organisation ne pourra émerger des conseils d’école extraordinaires convoqués de façon précipitée. Par exemple, les écoles d’Agen ont reçu le courrier ci-joint dans lequel la municipalité les informe qu’elle ne sera pas présente au cours des conseils d’école extraordinaires « vigilance attentats ». Il faudrait donc aux écoles d’Agen se réunir avec les parents élus pour visionner un diaporama sans pouvoir obtenir de réponses de la part du propriétaire des locaux, seul à même de pouvoir dire si les accès de l’école seront révisés quant à leur sécurité ou si le dispositif d’alerte PPMS (corne de brume à Agen) sera adapté...

Nous vous informons que, dans ces conditions, le SNUipp-FSU47 soutiendra les écoles qui décideraient qu’elles ont autre chose à faire que perdre leur temps en ce moment. Dans l’attente de votre réponse, veuillez recevoir, monsieur l’inspecteur d’académie, l’assurance de notre considération.

D’autre part nous publions le courrier de la municipalité d’Agen,

reçu par les écoles d’Agen sur ce sujet.Il est éclairant sur l’inutilité de ce type de réunion hors-sol... Une de plus !!!