Accueil du siteParitarismeMouvement départementalMouvement départemental 2016CAPD du 10 mai 2016
Statistiques du mouvement, Exeats, Congés formation, Temps partiels, Intégration PE, Questions diverses


Lire aussi :

Article visité 1714 fois Imprimer  Enregistrer au format PDF  
Mis en ligne ou actualisé le : mardi 10 mai 2016

La CAPD démarre par la seule déclaration du SNUipp-FSU.
Aucun commentaire de l’administration : qui ne dit mot consent ?

PDF - 65.6 ko
déclaration SNUipp-FSU

 Les Affectations

Voir les liens, ci-contre à gauche

Vœux géographiques

Le SNUipp-FSU 47 demande des explications sur les postes attribués par vœu géographique. L’administration s’engage à questionner les services informatiques du rectorat sur cette question. Nous demandons à nouveau que l’on nous dise précisément comment fonctionne l’ordinateur afin que nous puissions en rendre compte aux collègues. En effet, nous avons constaté lors des vérifications que nous effectuons en amont de la CAPD que le logiciel a affecté un collègue sur un vœu géographique (fait en vœu 8) avant un autre collègue ayant le même barème mais qui avait fait un vœu précis en meilleure position (vœu 1) Nous renouvelons notre opposition au fait que l’ordre des vœux ne soit pas pris en compte. L’IA entendait notre requête mais un autre syndicat s’y opposant, notre demande est restée vaine.

Cas particuliers du mouvement :

  • Opérations manuelles :

L’IA explique les mesures concernant l’école du Chemin-Rouge FUMEL qui va être fermée à la rentrée de septembre 2016. Les collègues titulaires des postes de cette école seront affectées sur l’autre école de la commune. Ces mesures seront prises lors du CTSD du 24 mai mais ont été anticipées pour permettre à ces collègues de participer au mouvement si elles le souhaitaient.

  • Obligation de participer au mouvement :

Tous les collègues qui étaient dans l’obligation de participer au mouvement l’ont fait. Seule une personne n’a pas obtenu de poste, elle devra participer à la 2ème phase du mouvement.

  • Postes de PEMF :

Il y aura 4 appels à candidatures pour les postes de PEMF car ces postes ont été obtenus par des collègues non titulaires du CAFIPEMF donc affectés à titre provisoire.

  • ASH :

Plusieurs postes sont attribués à TP mais certains collègues seront affectés à TD dès qu’ils auront leur diplôme en cette fin d’année scolaire.

  • Occitan :

Il y a 2 postes vacants (Laroque-Timbaut et Marmande). Un appel à candidatures sera publié.

  • Rapprochement de conjoint :

Le SNUipp-FSU47 s’insurge contre la façon dont sont traitées ces demandes. En effet, on fait semblant de prendre en compte le rapprochement de conjoint alors que dans les faits on ne fait que proposer aux collègues des postes restés vacants à l’issue de la 1ère phase du mouvement donc des postes qu’ils n’ont pas demandés… Nous demandons l’attribution de points ou la proposition de postes fractionnés à ces collègues… L’administration nous propose de revoir cette règle en groupe de travail... Réponse qu’elle nous a déjà faite l’année dernière ! Quand nous sommes en groupe de travail, l’administration répond systématiquement qu’elle ne peut rien faire et qu’il faut voir ça en groupe de travail académique (qui n’a pas eu lieu).

  • Demandes particulières :

3 demandes particulières : une sans objet car la collègue a obtenu un poste, une anticipée qui ne pourra être vue qu’au groupe de travail « postes fractionnés » du 2 juin 2016, une refusée car le collègue n’a pas participé à la phase 1 du mouvement et a reçu un avis défavorable de l’IEN de sa circonscription.

  • Collègues sans postes :

Il reste donc 112 collègues qui n’ont pas d’affectation et vont donc devoir participer au mouvement 2.

 Statistiques du mouvement

Chiffres quasi identiques à ceux de l’an dernier.

  2012 2013 2014 2015 2016
Participants
440
449
475
452
463
Mutés 227 51,59% 179 39,87% 242 50,95% 210 46,46% 220 47,52%
dont à TP 42 18,50% 39 21,79% 35 14,46% 26 12,38% 21 09,59%
Maintenus 144 32,73% 175 38,98% 132 27,79% 134 29,65% 132 28,51%
Sans Poste 69 15,68% 95 21,16% 101 21,26% 108 23,89% 111 23,97%
PNG - 29.9 ko

 Top Ten

Les postes d’adjoint les plus demandés :

Top ten des postes d’adjoint
les plus demandés
1 PONT DU CASSE école élémentaire Jean Villemin 76
2 BON ENCONTRE école élementaire Georges Brassens 73
3 FOULAYRONNES école élémentaire Castelnérac 72
4 BOÉ école élémentaire Jean Moulin 71
5 LE PASSAGE école élementaire Ferdinand Buisson 60
5 PUJOLS école maternelle Petit Tour 60
7 CASTELCULIER école maternelle   55
8 VILLENEUVE SUR LOT école maternelle Georges Leconte 49
8 LA CROIX BLANCHE école élementaire   49
10 VILLENEUVE SUR LOT école maternelle Jules Ferry 47

 Commissions d’entretien

Les postes « à profil » se multiplient et les conditions d’attributions sont opaques, voire même insincères...
L’administration donne des explications sur les choix qui ont été faits.

Le SNUipp-FSU 47 se fait le relais des collègues qui ont passé les entretiens et qui ont eu le sentiment que le collègue choisi l’a été bien avant l’entretien. Nous ne remettons pas en cause les compétences du candidat retenu mais la manière dont cela s’est passé et l’impression donnée aux autres collègues.

S’ensuit une envolée lyrique de l’IA sur le rôle des conseillers pédagogiques…

Le SNUipp-FSU 47 renouvelle sa demande que les commissions d’entretien aient lieu bien en amont de la CAPD car cela permet de libérer des postes pour le 1er mouvement mais aussi d’éviter que certains postes (notamment ceux de direction) se retrouvent vacants à l’issue du mouvement.

Postes sur entretien :
CPC EPS AGEN 1   ZIEBA Stéphane TP
CPC AGEN 3   SOULIS Séverine TD
MAITRE RELAIS
LV ANGLAIS
Circo MARMANDE   ANASTAZE Laurent TD
Éducateur principal EREA VILLENEUVE/LOT BROUILLET CAROLINE TP
PDMQDC ECOLE ELEM HERRIOT AGEN FEDON Marie* TD
PDMQDC ECOLE ELEM JASMIN STE LIVRADE / LOT Pas de candidat-e ...
PDMQDC ECOLE ELEM CASSENEUIL
*Affectation sous-réserve de la levée d’une incompatibilité administrative.

  Exeats - Ineats

68 demandes de PE titulaires pour sortir du département.
12 demandes de PE stagiaires pour sortir du département.
Aucun accord ni d’exeat ni d’ineat n’a été prononcé par l’IA...
Voir les tableaux de demandes pour quitter ou intégrer le Lot-&-Garonne :

Majorations de barème exceptionnelle pour les ineats / exeats
4 demandes, 3 avis défavorables et 1 avis favorable. Le SNUipp-FSU 47 rappelle que le médecin de prévention qui reçoit nos collègues n’a pas toujours une attitude adéquate. Nous ne remettons en cause les compétences médicales mais le relationnel pose problème… Suite à notre intervention, un avis défavorable est transformé en avis favorable.

 Congés Formation

L’IA décide en premier lieu de n’accorder aucun des 7 congés de formation demandés ! Il annonce que ses priorités sont le remplacement qui a posé de nombreux problèmes cette année et le plan de formation de l’année prochaine.

Le SNUipp-FSU 47 s’élève contre cette décision qui prive une nouvelle fois les collègues de leur droit à la formation et à la reconversion… Nous précisions qu’un enseignant coûte 50 000 euros par an et les crédits d’impôts accordés sont de 50 milliards…

Ici, nous parlons de 3 postes pour financer la formation… Cherchez l’erreur !

Nous rappelons la règle établie précédemment : permettre de poursuivre une formation commencée. Ne rien accorder reviendrait à nier cette règle. Suite à notre intervention, la seule collègue concernée par cette règle obtient son congé de formation…

 Temps partiels

196 demandes de temps partiels contre 154 l’an dernier.
À noter : le doublement du nombre de demandes de temps partiels à 80%.

Demandes de temps partiels
pour 2016-2017
Quotités demandées Sur
autorisation
De
droit
TOTAL
81,58%
1
0
1
81,25%
4
0
4
80%
37
66
103
79,16%
1
1
2
78,13%
22
11
33
77,08%
1
0
1
75%
1
0
1
65,63%
0
4
4
62,50%
0
1
1
50%
30
16
46
  97 99 196
2 TP annualisés à 50% accordés

L’administration rappelle que les temps partiels sont incompatibles avec certains types de postes et dresse la liste des collègues concernés. Elle énonce également la règle qu’elle impose : seules les délégations pour les temps partiels de droit sont accordées et seront proposées avant la phase 2 du mouvement. Une dérogation pour rester sur le poste obtenu est cependant accordée à 3 collègues suite aux avis favorables des IEN (une direction et 2 postes en ASH).

Le SNUipp-FSU 47 s’insurge sur la gestion des temps partiels annualisés qui ne sont possibles que si les collègues trouvent eux-mêmes leur binôme. 3 collègues (selon l’administration) ont formulé une demande pour ce type de temps partiel, et une a été refusée au motif que personne ne pouvait faire le mi-temps associé. L’administration dit à la collègue de trouver son complément de temps partiel : ce n’est pas acceptable, ce n’est pas aux collègues de trouver leur binôme ! Un remplaçant pourrait être nommé , des solutions existent si l’administration s’en donne les moyens.

  Intégration dans le corps des Professeurs d’école par liste d’aptitude

Il reste encore quelques collègues « instituteurs » dans le département. Chaque année, une liste d’aptitude est constituée pour leur permettre d’intégrer le corps des professeurs d’école.

  • 1 demande reçue, pour 2 possibilités d’intégration accordées au département cette année, le collègue suivant sera donc intégré dans le corps des professeurs d’école avec effet au 1er septembre prochain : SATIER Lionel.
  • Le reclassement s’effectue à l’échelon détenant le nombre de points d’indice immédiatement supérieur à celui détenu actuellement.

 Questions diverses

  • Projet REP :

La validation des projets se fera au cours des conseils école/collège. Il y aura une formation de 2 jours l’année prochaine. Le SNUipp-FSU 47 demande que les coordonnateurs puissent avoir des frais de déplacements ce qui n’est pas le cas pour le moment et de la NBI qui est prévue pour les personnels dans le texte. L’administration répond qu’il faut s’adresser au service paye du rectorat. Les coordonnateurs seront tous déchargés le mardi l’année prochaine et ils auront des ordres de mission pour les journées de formation.

  • Projet de secteur :

Un courrier aux écoles va être publié pour en expliquer l’organisation. L’après-midi du 18 mai sera consacré à l’établissement d’un diagnostic quantitatif et qualitatif de la situation des écoles (à compléter dans Magistère). Les écoles en REP ne sont pas concernées par ce travail car elles l’ont déjà mené cette année. 6 heures d’animations pédagogiques seront réservées à ce thème l’année prochaine.

Le SNUipp-FSU 47 s’inquiète du fait que le projet d’école soit remplacé par le projet de secteur qui va limiter la marge de manœuvre pour les écoles. Cela est à mettre en relation avec la perte des subventions du conseil départemental qui va être très lourdement ressentie dans les écoles. L’administration répond que l’objectif est de faire bouger les lignes au niveau des collèges et elle est consciente que l’on a demandé beaucoup au 1er degré... On s’en était aperçu !!! Concernant les subventions du conseil départemental, il y aura une réunion la semaine prochaine entre l’IA et les représentants du conseil départemental pour éclaircir les modalités d’obtention de ces subventions qui ne concerneront plus que les CM1 et CM2.

  • PES :

L’IEN-A étant absente, peu d’informations ont été données concernant la formation initiale. Les IEN évaluent les stagiaires en ce moment et les précisions sur l’organisation de l’année prochaine seront données lors d’un conseil de formation en présence de l’ESPE qui se tiendra hélas une nouvelle fois en fin d’année scolaire, malgré nos demandes répétées.

  • EVS-AVS :

Le SNUipp-FSU 47 demande des précisions sur les futurs contrats, les renouvellements, les fins de contrats et les personnels en fin de droit. Le contingent devrait être reconduit, l’administration nous assure que tous les contrats sont signés jusqu’au 31 août. Pourtant une collègue nous a contacté car elle en fin de contrat début juillet... L’administration répond qu’elle doit contacter Mme Bossuet.

  • Plan autisme :

1 poste option D serait implanté à l’école Scaliger d’Agen. (document officiel en attente car ce poste est financé par l’ALGEEI). Il y aura un appel à candidature pour ce poste puisque la création est postérieure au mouvement.

  • Convocation des collègues :

Le SNUipp-FSU 47 demande quelle aide est apportée aux collègues qui ont des problèmes hormis la délégation de poste. L’administration explique que les collègues doivent solliciter de l’aide auprès des IEN et des conseillers pédagogiques. Nous rappelons qu’il y a des personnes qui nient les problèmes et donc qui ne peuvent de fait être aidées. L’administration reconnaît que c’est très difficile mais qu’elle ne peut pas obliger les personnes à se faire aider si elles pensent qu’elles n’en ont pas besoin.

Nous demandons également des précisions sur ce qui est porté au dossier administratif et sur la durée de conservation de ces pièces. L’administration précise que les pièces restent dans le dossier mais ne sont consultées que s’il y a à nouveau des problèmes. Les arrêtés (sanction, blâme) qui sont prononcés ne restent dans le dossier que 3 ans mais la lettre d’explication de l’arrêté est conservée dans le dossier.

  • Stages RAN :

Un bilan quantitatif vient de nous être envoyé. Le bilan qualitatif n’est pas prêt (comme chaque année).

  • Postes de réadaptation :

Le SNUipp-FSU 47 demande des explications sur les collègues qui bénéficiaient de ces postes et qui ont été avertis assez tardivement qu’ils ne pourraient plus y rester. L’administration indique qu’elle a traité les demandes de ces personnels avec bienveillance et rappelle néanmoins que ces postes ne sont pas pérennes…