Accueil du siteESPE et Début de Carrière
Nouvelle organisation de la formation initiale dès la rentrée 2016...


Article visité 175 fois Imprimer  Enregistrer au format PDF  
Mis en ligne ou actualisé le : mardi 30 août 2016

Nous avons tout connu dans le département : fonctionnaires stagiaires à temps plein dans les classes, puis stagiaires à mi-temps ; certains sur une seule classe, d’autres sur plusieurs ; certains en remplacement, d’autres sur des postes d’adjoint ; des professeurs des écoles stagiaires (PES) en binôme, d’autres avec un enseignant titulaire…

Suite aux nombreuses interventions du SNUipp-FSU 47 en CAPD et en conseil de formation, qui a dénoncé chaque fois les travers des dispositifs successifs, les insuffisances de la formation des fonctionnaires stagiaires, la charge de travail trop importante, la mise en responsabilité de classe dès la rentrée et autres défaillances (aide insuffisante aux stagiaires rencontrant des difficultés, cours pendant les vacances scolaires, changement d’emploi du temps en cours d’année, conditions de travail des maîtres formateurs, …), l’Administration et l’ESPE ont décidé d’une nouvelle organisation de la formation initiale pour la rentrée 2016.

  • Les PES qui n’ont pas le master 2 MEEF (métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation) seront en responsabilité de classe pour deux semaines, suivies de deux semaines de cours à l’ESPE d’Agen.
  • Les PES détenteurs du master MEEF assureront deux semaines de classe puis devront bénéficier d’un parcours complémentaire de formation sur les deux autres semaines, assuré par l’ESPE de Bordeaux.

Les stagiaires qui partagent le poste seront ensemble chaque mercredi matin en classe pour échanger (parfois avec leur tuteur PEMF ou l’enseignant ESPE).
Ils assureront également la première semaine de classe ensemble. Ces avancées sont à mettre au crédit du SNUipp-FSU académique qui est intervenu plusieurs fois auprès du recteur et du directeur de l’ESPE, pointant les difficultés pour les stagiaires d’avoir du temps pour coordonner leurs actions pédagogiques.

Pourtant, passer d’une alternance 2 jours de stage/2 jours de formation à une alternance 2 semaines de stage/2 semaines de formation n’allégera pas la charge de travail des stagiaires et n’améliorera pas la coordination entre la formation universitaire et professionnelle.

Les difficultés liées à la formation initiale sont la résultante d’une logique universitaire en partie déconnectée des besoins du terrain. Au mieux cette alternance permettra aux PES de se concentrer sur une tâche à la fois (faire la classe/valider son master) au lieu de tout faire en même temps.
Peut-être même pourront-ils/elles prendre un peu de recul sur leur pratique ?

Cette année sera encore un test, et le SNUipp-FSU continuera de pointer les réussites et les échecs, et de faire des propositions pour améliorer une formation initiale pour laquelle il se bat depuis sa création.

Quelle que soit la situation, le SNUipp-FSU 47 interviendra auprès de l’administration pour soutenir les équipes pédagogiques et les stagiaires qui rencontreraient des difficultés.

Nous ne rappellerons jamais assez que nous ne pouvons intervenir que si nous sommes avertis d’une situation. Donc un seul réflexe : en cas de difficultés, contactez le SNUipp-FSU 47 !

Anne-Laure PUJOS