Accueil du sitePratiqueLa Fiche de Paye
Lire et vérifier sa fiche de paye


Article visité 7593 fois Imprimer  Enregistrer au format PDF  
Mis en ligne ou actualisé le : mercredi 5 février 2020

En cette période d’augmentation du nombre de points d’indice et d’augmentation de la retenue pension civile, le risque d’erreurs augmente aussi !


Nos fiches de paye sont accessibles en ligne via la plate-forme ENSAP [1].
Il n’est pas inutile de les examiner attentivement : des erreurs y sont parfois présentes.

Cet article essaie de cibler les vérifications indispensables :

  • changement de poste ?
  • changement d’échelon ?
  • changement de corps ?
  • classement en REP ?
  • changement du nombre de classes ?
  • naissance d’un enfant ?

Autant de nouveautés qui risquent de ne pas avoir été prises en compte par l’établissement payeur.
Il convient donc de vérifier régulièrement les éléments de la fiche de paye.

PNG - 74.8 ko

 Les trois parties de la fiche de paye :

  • le haut de la fiche indique :
    - le mois payé ;
    - l’organisme payeur ;
    - le poste occupé ;
    - et un bandeau résumant vos paramètres de paye.
  • le corps de la fiche comporte les lignes précisant :
    - ce qui est à payer (traitement indiciaire et indemnités) ;
    - ce qui est à déduire (cotisations sociales) ;
    - le salaire net avant impôt ;
    - le montant et le % du prélèvement à la source ;
    - ainsi que les cotisations sociales de l’employeur.
  • le bas de la fiche indique :
    - vos nom et adresse ;
    - les totaux du mois, dont le « net à payer » ;
    - le coût total pour l’employeur ;
    - les totaux de l’année pour le montant imposable ;
    - la date de mise en paiement ;
    - les références bancaires du compte sur lequel la paye est versée.

Les images ci-dessous sont issues de fiches de paye de janvier 2020.

 I. Bandeau résumant les paramètres du salaire :

Pour tous ces éléments (Corps ; Grade ; Poste occupé ; Enfants à charge ; Échelon ; Indice ; NBI ; Temps partiel) les erreurs ont des conséquences directes : trop perçu ou « pas assez » perçu.
Il convient alors de chercher à contacter votre gestionnaire (voir l’article : Services Académiques « Mutualisés ») afin de faire corriger l’erreur.

 1. Grade :

Il s’agit en fait du « corps » et du « grade » :
Corps : Professeur d’école
Grade : Classe normale (CN) ; Hors classe (HC) ou Classe exceptionnelle (CE).

Pour les collègues nommé-es sur des postes de direction, cet intitulé « Grade » comporte aussi le groupe dans lequel se trouve leur école d’exercice.
Sur l’exemple suivant :

  • Corps : Professeur d’école
  • Grade : Hors classe
  • Fonction : direction d’une école du « groupe 3 » ; c’est à dire une école de 5 à 9 classes.

Il peut arriver qu’il y ait des erreurs dans ce champ :

  • en cas de changement de corps ; d’instit à PE
  • en cas de changement de grade ; accès à la hors classe ou à la classe exceptionnelle.
  • pour les directions d’école, en cas de changement du nombre de classes qui ferait passer d’un « groupe » à l’autre.
    • Rappel des groupes d’école :
      1° groupe (classe unique)
      2° groupe (2 à 4 classes)
      3° groupe (5 à 9 classes)
      4° groupe (10 cl. et plus )

 2. Enfants à charge :

Il faut vérifier le nombre d’enfants indiqués à charge : il s’agit des enfants ouvrant droit à la perception du supplément familial de traitement (SFT).
Des erreurs peuvent se produire en cas de naissance ou de fin de droits : enfant qui atteint l’âge de 20 ans.

 3. Échelon :

À vérifier à chaque fois que vous changez d’échelon ; en laissant à l’administration un délai jusqu’en janvier pour les promotions ayant lieu entre septembre et décembre.

 4. Indice ou nombre d’heures :

C’est l’élément essentiel du salaire, il détermine le traitement indiciaire brut.
Souvent les points d’indice mentionnés correspondent seulement au corps, au grade et à l’échelon détenus.
Ici : Professeur d’école classe normale, au 7e échelon ; l’indice 519 correspond à la fiche de paye de janvier 2020.
Voir l’article Indices, Salaires, Retenues, Cotisations (au 01/01/20)

Parfois, les points d’indice mentionnés cumulent ceux liés au corps, au grade et à l’échelon avec ceux liés à la perception d’une bonification indiciaire en raison du poste occupé.
Ici : Professeur d’école hors classe, au 5e échelon (soit 763 pts en janvier 2020), affecté sur un poste de direction du 3e groupe (+30 pts), soit un total de 793 pts.

 5. Nouvelle Bonification Indiciaire (NBI) :

Il s’agit de points attribués selon le poste occupé : dans cet exemple, il s’agit des 8 pts attribués pour les fonctions de direction d’école.

 6. Temps partiel :

L’indication portée sur la fiche de paye ne correspond pas au temps partiel « travaillé », mais à la quotité de salaire versé.
Dans cet exemple, la collègue perçoit 85.70% de son traitement, elle a obtenu un temps partiel de 80% (avec des journées de rattrapage).

 II. La partie centrale de la fiche de paye :

Tout ou presque ce qui est calculé dépend des éléments précédents. Trois catégories d’informations sont détaillées :

  • ce qui est à payer : traitement indiciaire et indemnités.
  • ce qui est déduit : cotisations sociales, retraite additionnelle et cotisation mutuelle (optionnelle).
  • les cotisations de l’employeur sur le salaire sont indiquées « pour information ».

Ci-dessous, l’exemple d’une fiche de paye « classique » : Évolutions récentes :

  • janvier 2017 :
    Apparition d’une nouvelle ligne « Transfert primes/points ».
    Cela concerne la déduction de la quotité des indemnités intégrées aux points d’indice.
  • janvier 2018 :
    Disparition de la ligne « Contribution de solidarité ».
    Apparition de la ligne « Ind. compensatrice CSG ».
    Ces deux changements sont sensés compenser la hausse de la CSG.
  • janvier 2019 :
    Mise en place du prélèvement à la source.
    Deux nouvelles lignes apparaissent :
    • la première indique le salaire net avant impôt.
    • la seconde indique le montant de l’impôt prélevé ainsi que le taux du prélèvement.

En cas de doute, n’hésitez pas à nous contacter pour vous accompagner dans vos vérifications