Statistiques des visites :
34 visites aujourd'hui
3 876 sur les 7 derniers jours
1 828 311 depuis le début


Adhérez au SNUipp
Accueil du siteSNUipp 47
Livre blanc du SNUipp-FSU


Article visité 233 fois Imprimer  Enregistrer au format PDF  
Mis en ligne ou actualisé le : vendredi 10 mars 2017

Faire réussir tous les élèves : c’est le défi majeur qui se pose encore et toujours à notre école.
Malgré les réformes successives, l’empilement des politiques éducatives, les avis des experts ou proclamés tels, l’école reproduit les inégalités. Cet enjeu fondamental est au cœur des préoccupations des acteurs de l’éducation, même s’il occupe bien peu les débats politiques actuels.

Un premier constat s’impose : l’école primaire publique dans notre pays est financièrement sous dotée. Ce sousinvestissement structurel rend impossible toute politique éducative efficace en termes de justice sociale et de lutte contre les inégalités. La qualité des programmes et des contenus ne suffit pas.
L’école doit permettre l’émancipation par les savoirs et la culture. Tous les élèves sont capables pour peu que la société leur offre les conditions de la réussite, les éduque à vivre ensemble et affirme que la diversité est une richesse.
À cet égard, l’école doit aussi s’ouvrir et associer toutes les familles. Transformer l’école pour permettre à tous de réussir, c’est réorganiser la forme scolaire en développant le travail en équipe, en s’appuyant sur l’expertise professionnelle des enseignants.

L’exercice solitaire du métier n’est plus possible ; l’équation « un maître – une classe » ne correspond pas aux réalités ni à la nécessaire mutation du métier.
Cette ambition pour l’école s’appuie sur une formation initiale de haut niveau, le rétablissement d’une véritable formation continue, des conditions d’enseignement améliorées pour les élèves et pour les enseignants, des contenus d’enseignement nationaux affirmant la même ambition pour tous.

Elle passe par une politique éducative ouverte sur la culture, avec des pratiques coopératives, un enseignement rendant plus explicite ce qui est attendu par l’école, une prise en charge efficace de la grande difficulté scolaire par des personnels spécialisés.
Chaque élève doit être accompagné et soutenu dans les étapes de son parcours scolaire, dont la liaison école-collège.

Lutter contre les inégalités, c’est aussi bien sûr agir pour la justice sociale car l’école ne peut pas tout.
C’est favoriser l’accès au logement, développer la prévention en matière de santé, s’attaquer à la précarité, à la pauvreté, augmenter les revenus, développer les services publics.
C’est à ce projet que le SNUipp-FSU entend bien contribuer.

Lire la suite dans le fichier joint :

cliquer sur la vignette ci-dessous

PDF - 1.2 Mo
SNUipp-FSU - Livre blanc