Accueil du siteActions
Temps de travail des psychologues du 1er degré.


Article visité 315 fois Imprimer  Enregistrer au format PDF  
Mis en ligne ou actualisé le : dimanche 26 mars 2017

Temps de travail : les annonces du CTM du 22 mars vont dans le bon sens.

Le ministère est finalement revenu sur son projet initial d’ajouter trois semaines de travail supplémentaires pendant les vacances aux psychologues du primaire. Le texte prévoit désormais une semaine supplémentaire mais il a pris en compte l’amendement du SNUipp-FSU de supprimer « vacances » et d’y ajouter « qui peut être fractionnée » . Cette semaine sera donc effectuée au fil de l’année scolaire sur un temps fractionné.
Nous avons rappelé que nous serons très attentifs à ce que la déclinaison du temps de travail des psychologues du 1er degré ne conduise pas à une dégradation de leurs conditions d’exercice du métier et prenne bien en compte les réalités du travail effectué par les psychologues dont les journées consacrées à la préparation de la rentrée.


Le SNUipp-FSU lance une pétition en ligne pour que le ministère de l’Éducation nationale respecte ses engagements sur le temps de travail des psychologues du 1er degré

PDF - 483.7 ko
Temps de travail des psychologues de l’éducation nationale

Contrairement aux engagements de la ministre, un projet d’arrêté sur le temps de travail des psychologues de l’Éducation nationale prévoit trois semaines supplémentaires de temps de service annuel.
En effet il précise que « les psychologues de l’Éducation Nationale assureront un service de vacances d’une durée maximale de trois semaines ».

Pour le SNUipp-FSU, cette proposition est inacceptable et totalement contraire à ce qui avait été acté lors des discussions sur la création du nouveau corps. Le syndicat lance une pétition en ligne pour obtenir du ministère qu’il revienne sur ce projet de texte qui doit être voté le 22 mars prochain.

Madame la ministre, tenez vos engagements !

Si le corps unique de psychologues de l’éducation nationale est une avancée, nous refusons que vous ne respectiez pas la parole donnée. Non à trois semaines de temps de travail durant les vacances scolaires pour les psychologues exerçant dans le 1er degré !

Signez la pétition en ligne :

JPEG - 50.4 ko

Suite aux interventions du SNUipp-FSU et à la pétition qu’il a lancé sur le temps de travail des psychologues, le ministère recule sur sa volonté d’imposer trois semaines supplémentaires de travail aux psychologues du primaire.

Après de multiples interventions et plus de 1500 signatures recueillies sur sa pétition en ligne en moins de 24 heures, le SNUipp-FSU a obtenu du ministère qu’il revienne sur son projet initial. Un nouveau texte sur le temps de travail des psychologues a été soumis aux organisations syndicales. Il indique que les psychologues pourront assurer « un service supplémentaire de vacances fixé par le recteur d’académie, en fonction des besoins du service d’une semaine pour les psychologues de la spécialité Éducation, développement et apprentissages sur proposition de l’inspecteur de l’éducation nationale ». Cette semaine supplémentaire doit permettre, selon le ministère, de mettre en conformité le temps de travail des psychologues avec le statut de la fonction publique.

Si cette proposition marque un recul du ministère par rapport au projet initial, le SNUipp-FSU ne peut s’en satisfaire. Il continue d’intervenir pour que le temps de travail des psychologues du primaire soit défini sur la durée de l’année scolaire conformément aux engagements de la ministre.