Accueil du siteESPE et Début de Carrière
Réseaux sociaux et libertés...


Article visité 575 fois Imprimer  Enregistrer au format PDF  
Mis en ligne ou actualisé le : jeudi 16 novembre 2017

Une petite brève pour alerter la profession et en particulier les fonctionnaires stagiaires sur les manipulations dont ils peuvent faire l’objet via les réseaux sociaux.

Ce mode d’ « information » tendant à se développer, il me semble qu’il faut plus que jamais être prudent par rapport à cela.

Depuis quelques années, des groupes Facebook de PES se forment sur chaque antenne de notre académie. Or, cette année, invitée par des stagiaires dans le groupe (fermé), j’ai eu la surprise de constater que l’administrateur de la page était le même dans plusieurs départements de l’académie. En cherchant plus avant, j’ai découvert que cet administrateur n’était autre qu’un syndicaliste militant pour le SGEN-CFDT.
J’ai tout de même été acceptée dans le groupe (personne ne m’ayant demandé si j’appartenais à un syndicat ou qui j’étais réellement – PES ou pas) mais quelques temps après, me voilà éjectée du groupe suite à la publication de quelques posts sur l’action du SNUipp-FSU pour les débuts de carrière...
Ce groupe Facebook n’est donc plus un espace de libre-échange où chaque participant peut partager ses opinions, obtenir des informations contradictoires et se faire sa propre opinion... À quand un groupe Facebook des PES de Lot-et-Garonne indépendant et géré par elles-eux ?

Quant au SNUipp-FSU47, quand nous créons une page d’information à destination des PES, il nous semble évident d’identifier clairement d’où il vient. L’éthique, c’est au quotidien qu’il faut la faire vivre, pas juste dans des déclarations. Dans le Lot-et-Garonne, notre page s’appelle SNU47 – les débuts.

Anne-Laure Pujos