Accueil du siteÉcoleÉvaluations
Évaluations CP/CE1 : abandon et boycott !


Article visité 429 fois Imprimer  Enregistrer au format PDF  
Mis en ligne ou actualisé le : lundi 21 janvier 2019

Après les évaluations de rentrée, une deuxième couche pour les CP fin janvier ?
La première séquence, fin septembre a démontré qu’il ne s’agit pas d’aider les élèves et leurs enseignants mais bien de servir une politique.
Piloter l’école par l’évaluation, d’autres pays l’ont essayé.
Résultats : bachotage, négligence de certaines disciplines au profit de celles dites fondamentales, caractère anxiogène.

 Proposition de motion de conseil des maîtres

opendocument text - 20.4 ko
Motion de conseil des maîtres

Renvoyez-nous la motion ci-jointe, nous vous tiendrons informés des suites.

 Enquête sur le boycott

Cette enquête est interne, juste destinée à savoir le nombre d’écoles concernées par le boycott.
Nous ne publierons ni les noms des collègues, ni les noms des écoles qui s’engagent dans le boycott : seulement le nombre.

  • Identification

  • École

  • Évaluations CP

  • Informations complémentaires


 Évaluations de janvier en CP : le ministère répond au SNUipp-FSU

Le ministère a répondu au SNUipp-FSU concernant ses interrogations sur les évaluations CP et CE1 : il met en avant une grande satisfaction des enseignants quant aux conditions de passation et de saisie et à la pertinence des évaluations. Il réaffirme que ces évaluations nationales permettent une analyse des professeurs, ne génèrent pas de stress pour les élèves (dixit les corps d’inspection), ont été rédigées par d’éminents scientifiques et avalisés par des enseignants de terrain...
Pour le ministre, la logique qui pilote ces évaluations est celle « d’une élévation générale du niveau et de la justice sociale » !
Mieux : ces évaluations seraient « l’aiguillon de la réflexion pédagogique, le levier des initiatives, et aussi le moyen d’un dialogue renforcé avec les familles ».

PDF - 471.8 ko
courrier du ministre en réponse au SNUipp-FSU

Pour le SNUipp-FSU47, c’est du pipeau : sur le terrain, on constate que chacun adapte les consignes en fonction de sa classe, que beaucoup d’élèves sont stressés, que le temps consacré à chaque exercice était insuffisant (comment cela est-il possible si les évaluations ont été testées par des collègues de terrain ?) et qu’un temps démesuré a été nécessaire pour saisir les résultats.
Surtout, comble de la malhonnêteté ministérielle, ces évaluations nationales ne sont en rien un vecteur de justice sociale pour les élèves, ou de réflexion pédagogique pour les équipes.
Et nous n’attendons pas des évaluations inadaptés et chronophages pour communiquer avec les familles !

Le SNUipp-FSU47 appelle les collègues à boycotter ces évaluations inutiles, fastidieuses pour les élèves et la professionnalité de l’enseignant ! Nous mettrons prochainement des outils en ligne pour aider les équipes : motion de conseil des maîtres et courrier à destination des familles...

 Courrier intersyndical pour l’abandon de ce protocole d’évaluation

Le 14 janvier, un appel unitaire (SNUipp-FSU ; SUD-Éducation ; SNUDI-FO ; CGT-Éduc’Action ; SE-UNSA ; SGEN-CFDT) au ministre a été rendu public.

 Dossier réalisé par le SNUipp-FSU

Analyse en quatre pages des enjeux des évaluations CP/CE1

PDF - 259.7 ko
Courrier unitaire
PDF - 282.8 ko
Dossier SNUipp-FSU - Janvier 2019

 Vidéo descriptive des enjeux :