Accueil du siteParitarismeCarte Scolaire
Carte scolaire 2020


Article visité 1696 fois Imprimer  Enregistrer au format PDF  
Mis en ligne ou actualisé le : mardi 31 mars 2020

  CTSD du 6 avril : Reporté à une date ultérieure

L’IA annonce au détour d’un CHSCT qu’il veut tenir un CTSD carte scolaire le lundi 6 avril, en visio-conférence. L’ensemble des organisations syndicales siégeant au CTSD (SE-SNUDI-SGEN et SNUipp-FSU) a co-écrit un courrier envoyé au DASEN le mardi 31 mars après-midi demandant son report (cf ci-dessous) .

PDF - 245.8 ko
Fiche carte scolaire 2020

Le 1er avril, nous apprenons des services administratifs que le CTSD est reporté à une date ultérieure. Ils attendent des retours du Ministère suite aux annonces de Blanquer en ce qui concernent les dotations. Nous regrettons d’être toujours en attente des documents préparatoires de la part du DASEN.

 Extraits du courrier au DASEN

"Certain·es d’entre nous sont confiné·es dans des zones défavorisées en ce qui concerne la couverture internet. D’autre part, dans un contexte où les écoles et les établissements sont fermés pour les élèves et alors que la plupart des personnels sont confinés, les organisations syndicales ne seront pas en mesure de jouer efficacement leur rôle, c’est-à-dire se déplacer dans les écoles, les établissements et les services, contacter les personnels, recueillir des dossiers.
Comment envisager, dans ces conditions, que la défense des écoles (que vous souhaiteriez toucher par des fermetures ou qui nécessiteraient une ouverture) soit rendue possible ?

De façon immédiate, les instances de concertation de la carte scolaire ne peuvent se tenir dans l’urgence, sans possibilité de débats contradictoires. La précipitation de certains recteurs·trices et de certain·es Dasen est complètement décalée au vu des urgences du moment.
Nous appelons à ce que ce ne soit pas le cas en Lot-et-Garonne, alors que notre dotation négative vous conduirait à des fermetures dont l’impact entraînerait une incompréhension, voire un rejet de la part de nos collègues, les familles et les collectivités locales.

Pour toutes ces raisons, nous demandons le report des opérations de carte scolaire, et donc de la réunion du CTSD, après le confinement, ainsi qu’un moratoire des fermetures, ce qui irait dans le sens des déclarations du ministre. Puisqu’un un projet des mesures de carte scolaire est déjà vraisemblablement arrêté, nous souhaiterions en être destinataires dans sa globalité (prévisions d’effectifs, prévisions Rased et postes spécifiques…).

Lors du journal télévisé du 27 mars 2020, le ministre de l’éducation nationale a annoncé qu’il n’y aurait « au vu des circonstances exceptionnelles, aucune fermeture de classe en milieu rural sans l’accord du maire ». Les informations dont nous disposons actuellement sont que le ministère a obtenu des assurances pour pouvoir faire moins de fermetures, donc une « enveloppe » de postes supplémentaires pour prendre en compte le caractère exceptionnel de la situation que nous vivons et permettre de revoir l’équilibre ouvertures / fermetures en milieu urbain. Ce changement budgétaire aura-t-il un impact sur la dotation en postes du Lot-et-Garonne ?
Déjà des parents nous sollicitent suite à ces annonces : Quid des GS à 24 ? Quelles répercussions sur la répartition des autres classes ? Comment les maires concernés par ces nouvelles annonces peuvent-ils raisonnablement s’organiser dans un délai si court ?"

Même si le SNUipp-FSU a d’ores et déjà recueilli des informations, cette façon de procéder marquerait, une fois de plus, le peu de cas que fait notre hiérarchie de nos conditions de travail et des conditions d’apprentissages. Nous, les soutiers de l’Education, nous ne sommes pas en train de ramasser des fraises, monsieur le DASEN.

 Préparation des commissions carte scolaire par le SNUipp-FSU47 :

Pensez à envoyer votre fiche syndicale, à nous alerter sur des informations locales, à prévenir les collègues des autres écoles.

PDF - 245.8 ko
Fiche carte scolaire 2020

Les documents de l’administration ne nous seront communiqués vraisemblablement que 8 jours avant. C’est très court pour réfléchir ensemble aux moyens de défendre le cas de toutes les écoles qui vont être dans le collimateur du DASEN ou, au contraire, soigneusement laissées dans l’ombre pour ne pas « coûter » d’ouvertures.

 CTSD et CDEN du 26 mars : reporté à cause du confinement

Les opérations de carte scolaire doivent attendre la fin des élections municipales.
L’IA a placé le CTSD et le CDEN le jeudi 26 mars
Soit les mairies n’auront connaissance des projets d’ouvertures/fermetures que quatre jours avant les CTSD/CDEN, ce qui est très court comme délai pour éventuellement se défendre...
Soit elles auront été averties avant la fin des élections municipales ?

 Répartition des postes pour l’académie de Bordeaux

Selon les documents préparatoires au Comité Technique Académique (CTA) du 21 janvier, la répartition de la dotation de « plus 32 postes » pour l’académie sera la suivante :

Académie + 32 Rappel 2019
Dordogne - 17 - 7
Gironde + 95 + 110
Landes - 16 - 5
Lot-et-Garonne - 11 - 4
Pyrénées-Atlantiques - 19 0

L’an dernier, l’académie de Bordeaux avait reçu une dotation de 94 postes : pour le Lot-et-Garonne, cela s’était traduit par moins 4 postes.

Les dispositifs « phares » du ministère restent centrés sur le dédoublement des CP/CE1 en éducation prioritaire, avec pour la rentrée 2020, la généralisation (?) du dédoublement des classes de grande section de maternelle.
Pour la rentrée 2020, ce sont 440 postes en plus qui sont annoncés nationalement pour le 1er degré. À comparer aux 2325 créés en 2019.

C’est la douche froide pour treize académies qui perdent des moyens d’enseignement, tandis que six autres ne compteront aucun poste supplémentaire. Pour les quelques autres qui bénéficient de créations, le compte est bien loin d’y être.

On voit mal dès lors comment pourra être honorée la promesse ministérielle de dédoublement des classes de grande section de maternelle en éducation prioritaire ou encore la limitation des effectifs en grande section, CP et CE1 hors éducation prioritaire à 24 élèves ?
Une mesure qui « coûterait » à elle seule 1 187 postes d’après les propres chiffres du ministère.

Cette année, les opérations de carte scolaire (annonce des ouvertures et fermetures de classes) seront décalées au printemps, après les élections municipales...
Néanmoins, il n’est pas inutile de penser à nous retourner dès que possible la fiche syndicale de suivi.

 Ruralité et critères sociaux

Dans l’académie de Bordeaux, que ce soit pour les paramètres ruraux mais surtout pour les critères sociaux, le Lot-et-Garonne concentre les difficultés :

Ensemble élèves
du public hors-ULIS
part d’élèves scolarisés dans :
Une commune
« rurale »
Une commune
du premier quintile
de revenus fiscaux
par unité de consommation
Dordogne
33,80 %
28,90 %
Gironde
6,70 %
11,90 %
Landes
27,80 %
2,80 %
Lot-et-Garonne
19,70 %
49,60 %
Pyrénées-Atlantiques
12,80 %
3,60 %
Académie 14,40 % 14,90 %
« 1er degré public—Bilan de rentrée 2019 »
présenté par le ministère au cours du CTM du 18/12/2019.
(extrait)
Pour les critères sociaux, nationalement le Lot-et-Garonne est classé 13e parmi les départements les plus défavorisés.

 Dotation par académies (1er degré - décembre 2019)

Le 18 décembre, au cours du CTM réuni à Paris, le ministre a présenté la répartition de la dotation en postes pour chaque académie pour la rentrée scolaire 2020.

Académies Dotation   Académies Dotation
Aix-Marseille
+ 76
  Montpellier
+ 18
Amiens
- 40
  Nancy-Metz
- 18
Besançon
- 9
  Nantes
0
Bordeaux
+ 32
  Nice
+ 67
Caen
- 43
  Orléans-Tours
- 27
Clermont-Ferrand
0
  Paris
- 16
Corse
0
  Poitiers
- 40
Créteil
+ 201
  Reims
- 30
Dijon
- 26
  Rennes
- 41
Grenoble
+ 35
  Rouen
- 09
Lille
- 83
  Strasbourg
0
Limoges
0
  Toulouse
+ 39
Lyon
+ 55
  Versailles
+ 243
France métropolitaine : + 384
Guadeloupe
- 16
  Mayotte
+ 48
Guyane
+ 49
  Réunion
0
Martinique
- 25
   
DOM : + 56
TOTAL : + 440

 La carte de la répartition nationale

 Prévisions d’effectif du rectorat (1er degré - décembre 2019)

La rectrice a fait connaître les prévisions d’effectifs pour la rentrée 2020.
Voir ci-dessous :

Académie
de Bordeaux
Constat
rentrée
2019
Prévision
rentrée
2020
Ecart
Prévision /
Constat
Ecart en %
Dordogne
29 082
28 580
- 502
- 1,76%
Gironde
139 321
139 808
+ 487
+ 0,35%
Landes
32 775
32 182
- 593
- 1,84%
Lot et Garonne
25 798
25 449
- 349
- 1,37%
Pyrénées Atlantiques
44 277
43 732
- 545
- 1,25%
Académie 271 253 269 751 - 1 502 - 0,56%
           
Académie
de Bordeaux
Constat
rentrée
2019
  Prévision
rentrée
2020
Ecart
Prévision /
Constat
Ecart en %
2 ans
2 052
 
2 125
+ 73
+ 3,56%
3 ans
30 358
 
30 722
+ 364
+ 1,20%
4 ans
31 936
 
31 540
- 396
- 1,24%
5 ans et +
33 388
 
32 417
- 971
- 2,91%
PREELEMENTAIRE 97 734   96 804 - 930 - 0,95%
CP
33 687
 
33 505
- 182
- 0,54%
CE1
33 890
 
34 000
+ 110
+ 0,32%
CE2
34 187
 
34 224
+ 37
+ 0,11%
CM1
34 541
 
34 167
- 374
- 1,08%
CM2
35 090
 
34 906
- 184
- 0,52%
ELEMENTAIRE 171 395   170 802 - 593 - 0,35%
ULIS école
2 124
 
2 145
+ 21
+ 0,99%
TOTAL
1er degré
271 253   269 751 - 1 502 - 0,55%