Accueil du siteSNUipp 47
Caisse de solidarité


Article visité 5032 fois Imprimer  Enregistrer au format PDF  
Mis en ligne ou actualisé le : vendredi 3 avril 2020
Il y a quelques années, le SNUipp-FSU 47 avait créé l’association « les amis de l’école publique » afin de mettre en place une caisse de solidarité.

Les retraits de salaire ne nous feront pas battre en retraite !

PDF - 81.4 ko
Courrier à la rectrice-retrait des jours de grève mars 2020

La paye du mois de mars voit le retrait de tous les jours de grève de janvier-février, rompant avec la pratique de ne retirer que deux jours par mois. La rectrice semble faire du zèle de ce côté, nous l’interpellons sur ce sujet.
Si vous êtes syndiqué·e au SNUipp-FSU47, envoyez vos bulletins de paye imputée. En fonction des demandes, le Conseil Syndical décidera une aide au prorata de jours de grève et en fonction des revenus afin d’aider à passer ce cap.

Caisse de solidarité : Comment ça marche ?

Dans la période de mobilisations actuelles contre les retraites à points, cette caisse de solidarité est ouverte spécifiquement pour deux initiatives :

  • solidarité avec les grévistes de la SNCF ;
  • solidarité avec les grévistes de la FSU.

Pour abonder cette caisse de grève :

  • Chèques à libeller à l’ordre de « les amis de l’école publique ».
  • À envoyer par courrier postal :
    Les amis de l’école publique
    SNUipp-FSU 47
    169 bis Av. Jean Jaurès
    47000 AGEN.

Nécessité d’indiquer au verso du chèque l’une des mentions suivantes : « solidarité SNCF » ou « solidarité grévistes FSU ».

À noter : un reçu fiscal sera renvoyé, donnant droit à une réduction d’impôt de 50% du montant du don.

L’association « les amis de l’école publique » rendra compte aux donateurs de la répartition des sommes récoltées.
Pensez à indiquer dans votre envoi toutes les infos nécessaires pour vous contacter facilement : NOM Prénom ; adresse postale ; adresse électronique ; tel.

Rappel : le but d’une caisse de grève n’est pas d’indemniser les grévistes, mais juste d’apporter un soutien financier proportionnel aux journées de grève effectuées.