Le 18 décembre, les retraité·es de nouveau dans la rue
lundi 10 décembre 2018

En Lot-et-Garonne, le groupe des neuf appelle à un rassemblement à Agen, devant la préfecture, le mardi 18 décembre à 15h.

Depuis plusieurs années, c’est à un véritable matraquage qu’est soumis le pouvoir d’achat des retraités : création de taxes telles que les 0,5% de CRDS et les 0,3% de CASA, suppression de la demi-part fiscale aux veuves, fiscalisation du supplément de 10% de pension, gel de la pension de 2013 à 2017 puis en 2018 et augmentation de la CSG.

  • En 2018, perte de près de la moitié d’un mois de pension à cause de la hausse de la CSG et du gel de la pension alors que l’inflation de ces 12 derniers mois s’élève à 2,2 %
  • En 2019, la perte s’élèvera à 2/3 d’un mois de pension, à cause de la maigre revalorisation des pensions de 0,3 % alors que l’inflation est annoncée à 1,7 %, pour le moment…
  • En 2020, la perte atteindra 90 % d’un mois de pension, à cause de la revalorisation de 0,3 %, bien moins que l’inflation prévue à 1,8 %.
Sur les trois années, nous perdons plus de 2 mois de pension ! Sur une même période de 3 ans, en tant qu’actif, aurions-nous accepté de ne pas être payés pendant 2 mois ?

Pour les organisations syndicales et associatives de retraités réunies dans le « groupe des 9 », ce n’est pas acceptable.

Une nouvelle fois, elles appellent ensemble les retraités à manifester massivement le 18 décembre prochain pour exiger :

  • la suppression de la hausse de la CSG qui pénalise les retraités de 4,5 milliards d’euros et fait baisser le taux de remplacement de 2,5 % en net pour les retraités depuis cette hausse. Nous demandons l’inscription de cette mesure dans le PLFSS 2019 ;
  • la revalorisation de toutes les pensions, par la fin du gel des pensions, le rattrapage des pertes subies, le refus du 0,3 % 2019-2020 ;
  • l’indexation des pensions sur les salaires et un minimum de pension au SMIC pour une carrière complète ;
  • le maintien des pensions de réversion, sans conditions de ressources ;
  • la prise en charge de la perte d’autonomie à 100% par la sécu et ouverture d’un droit universel dans le cadre du service public.
PDF - 129 ko
Tract Retraités 18 décembre