Actions de janvier 2022
 Mis en ligne en décembre 2021
 Modifié le 21 janvier 2022
logo imprimer
Enregistrer cet article au format PDF

27 janvier : Grève interpro pour les salaires et les conditions de travail

Infos pratiques

  • Grève du 27 janvier :
    • Manifestation à 10h30, place Armand Fallières (préfecture) à AGEN.
    • La déclaration d’intention doit parvenir à la Dsden avant le lundi 24 janvier minuit.
  • La déclaration d’intention ne concerne que les enseignant·es du premier degré en classe dans une école le jour de la grève :
  • Lettre aux parents : voir le fichier joint en bas de page.

27 janvier : l’appel unitaire du secteur éducation

27 janvier : l’appel unitaire interprofessionnel

Personne ne peut ignorer le contexte social et économique, les augmentations des produits de première nécessité, de l’énergie comme de l’alimentation et, finalement, du coût de la vie pour toutes et tous, jeunes, actifs, demandeurs d’emploi et retraités.

Personne n’ignore que seuls les salaires, les pensions et les aides et allocations continuent de stagner ou même de baisser au regard de l’inflation, de décrocher par rapport aux qualifications, dans le privé comme dans le public.

Si, dans certains secteurs et entreprises, des mobilisations et des négociations ont permis d’obtenir des revalorisations de salaires, trop souvent encore les négociations sont au point mort ou les propositions des employeurs loin du compte.

Les organisations CGT, FO, FSU, Solidaires, Fidl, MNL, Unef et UNL ne peuvent s’en satisfaire et n’entendent pas en rester là !

Sans augmentation du point d’indice et du Smic, il n’y aura aucune avancée pour les salarié·es dont les minima de branche sont actuellement en dessous du salaire de base minimum.

Les organisations CGT, FO, FSU, Solidaires, Fidl, MNL, Unef et UNL contestent, dans le même temps, que le gouvernement ait maintenu sa réforme de l’assurance chômage qui aura pour conséquence d’enfermer de trop nombreux salariés dans des emplois à faible salaire, à temps partiel ou en CDD.

Les retraité·es, très massivement mobilisé·es, attendent toujours une réponse pour une augmentation immédiate de leur pension, retraite de base et retraite complémentaire, dont la dernière revalorisation a été plafonnée à un niveau très inférieur à l’inflation.

La jeunesse, confrontée à une grande précarité de vie et de travail, à la pauvreté, accentuées par la crise sanitaire, économique et sociale, doit obtenir une réponse à l’encontre des réformes libérales, de l’éducation, de la formation, de l’assurance chômage, décidées par le gouvernement.

Les organisations CGT, FO, FSU, Solidaires, Fidl, MNL, Unef et UNL soutiennent les actions et mobilisations organisées dans les jours et semaines qui viennent pour exiger des augmentations de salaires et défendre les emplois et conditions de travail et appellent à une mobilisation interprofessionnelle sur les salaires et l’emploi le jeudi 27 janvier 2022.

Il est urgent et indispensable d’agir toutes et tous ensemble, par la grève et les manifestations, pour l’augmentation immédiate de tous les salaires du privé comme du public, des allocations pour les jeunes en formation et en recherche d’emploi, ainsi que d’améliorer les pensions des retraité·es.

Montreuil, le 17 décembre 2021

20 janvier : Stop au mépris !

À l’appel de FSU 47, CGT éducation 47, FNEC-FP-FO 47, SUD éducation 47, UNSA-Éducation 47 :

  • conférence de presse à la bourse du travail à 10h30, jeudi 20 janvier
  • courrier au DASEN (courrier à venir)
  • campagne d’affichage dans les établissements scolaires afin de rendre visible la réalité vécue par l’ensemble des personnels de l’éducation nationale.

Campagne d’affichage devant les écoles, mais aussi en ligne :
Transmettez vos « visuels » : https://campagnedaffichagedans.sitew.fr/
Ou bien par courriel à l’adresse électronique intersyndicale
campagnedaffichage47 chez mailfence.com
Voir aussi le diaporama en bas de page.

Grève du 13/01/22 : Conditions de travail, conditions sanitaires

À l’initiative du SNUipp-FSU, rejoint par SNES-FSU, SNUEP-FSU, SE-UNSA, SNUDI-FO, SUD-Éducation, CGT-Éduc’action, SGEN-CFDT, SNALC, SNUTER-FSU (les personnels territoriaux [Atsem...] sont aussi concernées par cette grève), SUI-FSU, SNPDEN-UNSA.
Avec le soutien de la FCPE et des organisations lycéennes.

Le constat dressé est unanime : chaos, ras-le-bol, colère, sentiment d’abandon, mise en danger, épuisement, nombreux impensés du protocole…

Nos revendications :

Des règles de fonctionnement revues

  • retour à la règle « 1 cas positif = fermeture de la classe »
  • isolement des cas contacts intrafamiliaux
  • mise en place d’une campagne de tests systématiques hebdomadaires

Des équipements protecteurs

  • fourniture de masques chirurgicaux et FFP2
  • dotation de capteurs CO2 pour l’ensemble des locaux scolaires
  • renouvellement de la dotation en auto-tests pour les personnels

Des moyens humains

  • recrutement immédiat des listes complémentaires
  • dotation supplémentaire en postes de titulaires au plus vite via un collectif budgétaire

L’appel national à la grève du 13 janvier :


 Cliquer sur une vignette pour lancer le diaporama :