CAPD recours 27 janvier 2022
 Mis en ligne le 28 janvier 2022
logo imprimer
Enregistrer cet article au format PDF

À l’ordre du jour, il n’y avait que la question du recours de l’appréciation finale de l’IA pour les promotions « accélérées ».
Vu le peu de CAPD, chaque syndicat a ajouté de nombreuses questions diverses, certaines ayant fait l’objet d’une réunion le mercredi 26 janvier, l’IA n’est pas revenu dessus. Le SNUipp-FSU ayant siégé lors de cette réunion, les réponses obtenues complètent ce compte-rendu.

Recours avis PPCR

4 recours ont été déposés suite à l’avis donné à l’issue d’un rendez-vous de carrière.
L’inspecteur d’académie a accepté de modifier son appréciation pour une collègue. Pour tous les autres, il a décidé de ne pas accorder le recours. Il concède cependant que les difficultés de compréhension peuvent être réduites.

L’IA souhaite un calibrage sur l’évaluation de carrière. Un dialogue entre les IEN va être entamé pour expliciter les éléments des visites évaluatives et essayer d’améliorer les différents points.

De plus un tel avis pour un passage à la hors classe condamne les collègues à ne peut-être pas avoir accès à un second grade au cours de leur carrière, contrairement à ce qui est spécifié dans les Lignes Directrices de Gestion académiques relatives aux promotions.

PPCR et promotions

Déclaration

Nous avons redemandé, au niveau des promotions accélérées, que le nombre d’appréciations « excellent » ne soit pas calibré sur le nombre de promouvables (pratique de l’administration de notre département depuis 2017). L’appréciation doit être donnée en amont des promotions par respect des collègues qui seront ensuite départagé·es au barème. Le DASEN a annoncé qu’il allait faire le point avec ses services.

Nous avons constaté un problème de retard de paye sur les promotions à l’ancienneté (délai de traitement de 4 mois) alors que ce système de promotion est automatique.

L’administration reconnait un souci informatique qui est résolu et ce retard ne devrait pas se reproduire à l’avenir.

LDG mobilité

Les nouvelles LDG mobilité des enseignants du premier degré vont être examinées au niveau d’un groupe de travail académique le 31 janvier. Elles seront votées lors du CTA du 8 février.
Une réunion d’information départementale est prévue le 3 mars.

Crise sanitaire

 D’après l’administration , aucun enseignant·e n’a été déplacé·e suite à la mise en place de l’obligation vaccinale.

 La fréquentation des pôles d’accueil récemment mis en place est en deçà des possibilités et de ce qui était attendu par l’administration. Les familles ont trouvé d’autres modes de garde.

 le mardi 27 janvier, 84 classes se retrouvaient sans remplacement.

 Nombre de cas :
Le DASEN persiste : il n’a pas le droit de communiquer les chiffres. Les seuls à disposition sont ceux qui sont donnés au point presse académique du jeudi.
Mais l’inspecteur d’académie reconnait que le Lot-et-Garonne est fortement impacté par la circulation du virus chez les élèves (300 cas par jour en moyenne depuis janvier).
Nous alertons sur le fait que les personnels sont également impactés par la COVID, mais aussi que leur santé mentale est très très fragile après 2 ans de crise.
Le DASEN partage cet avis, plusieurs signaux lui sont remontés dans ce sens. Il en a informé la préfecture et le rectorat.
Au 26 janvier, 8 classes sont fermées pour COVID, il n’y a plus de seuil de fermeture, c’est au cas par cas, décidé par l’IA.

 autotests :
Ils sont à disposition dans les pharmacies sur présentation d’une attestation professionnelle.
Cette attestation a été envoyée (jeudi 27 janvier) via le COEE, les directeurs/directrices et les chefs d’établissement devront la remettre aux personnels des établissements.

 masques chirurgicaux :
Ils sont livrés dans toutes les circonscriptions et établissements.

 masques FFP2 :
Ils sont à disposition pour les personnels travaillant dans les écoles maternelles (enseignant·es, AESH, ATSEM)

 7 contractuel·les ont été recruté·es pour seconder les équipes de circonscription du premier degré. Elles pourront aller sur le terrain en aide aux directrices/directeurs.
 Les médiateurs LAC (qui s’occupaient des tests salivaires) ont aussi été repositionnés en aide aux directions d’école.

 collègues sans passe vaccinal/sorties scolaires :
Une seule possibilité : privatiser le lieu de sortie (dans ce cas, et uniquement dans ce cas, le passe vaccinal n’est pas obligatoire).

LSU :

Au vu de la situation sanitaire actuelle, le DASEN va envoyer un COEE permettant une souplesse dans le calendrier.

LC et contractuel·les

Au niveau de l’académie, le choix a été fait d’accorder le premier vœu aux inscrits sur la liste complémentaire : 1 seule liste complémentaire est prévue sur le 47. Elle assurera un remplacement long.

Depuis septembre 2021, 9 contractuel·les sont sur un poste, depuis janvier 2022, 10 autres ont été recruté·es.