Colloque : Les véritables enjeux de l’Éducation
 Mis en ligne le 24 janvier 2022
logo imprimer
Enregistrer cet article au format PDF

Un débat démocratique sur l’avenir de notre pays impose de répondre à ces questions :
Quelle École pour former nos/vos enfants à une société en mouvement ?
Comment transformer le système scolaire pour lutter contre les inégalités sociales et répondre aux enjeux climatiques et sociaux ?


Colloque organisé par l’AFEF [1], l’APMEP [2], le GFEN [3], le SNUipp-FSU, le SE-UNSA, le SGEN-CFDT, et le SNES-FSU.

Le samedi 29 janvier de 9h à 13h en visioconférence :
Le lien de connexion : https://us02web.zoom.us/j/81350815228

Présentation :

Les véritables enjeux de l’Éducation :
C’est à nous, citoyens, d’en débattre !
Rejoignez-nous le samedi 29 janvier de 9h à 13h

Personne n’est plus dupe d’une confiance érigée en slogan à sens unique, et déniée à celles
et ceux qui œuvrent ensemble tous les jours pour éduquer et instruire.
Une grande absente brille dans les débats de la campagne électorale : l’Éducation. Ou plutôt
si, elle apparait comme toile de fond, soit d’une École d’antan fantasmée à restaurer, soit
comme variable d’ajustement des programmes électoraux, soit comme un item noyé dans
d’autres préoccupations sociétales.
Malgré la dégradation de la situation de l’École, son inaptitude à compenser les inégalités
sociales et à imposer une mixité nécessaire, il s’avère que les débats de société continuent à
faire abstraction d’une réflexion sérieuse sur ce socle majeur de la fondation sociale :
l’Éducation.
Les redoutables défis sociétaux, écologiques, technologiques, migratoires, démocratiques,
planétaires auxquels nous faisons face nous obligent à repenser notre rapport à la nature, à
la science, à la culture. Est-il possible de proposer un projet politique d’avenir pour la France
sans poser la question fondamentale des évolutions et transformations des missions
d’instruction et d’éducation qui préparent l’avenir du pays ?
Un débat démocratique sur l’avenir de notre pays impose de répondre à ces questions :
Quelle École pour former nos/vos enfants à une société en mouvement ?
Comment transformer le système scolaire pour lutter contre les inégalités sociales et
répondre aux enjeux climatiques et sociaux ?

Nos organisations (associations de professeurs de français, de mathématiques, syndicats)
vous invitent à une rencontre en ligne le samedi 29 janvier de 9h à 13h. Vous participerez à
deux débats (précisés ci-dessous), introduits par des interventions courtes :

1. Les finalités de l’École : quelle éducation pour nos enfants ?

Animé par Claire Krepper (SE-UNSA), avec Jacques Bernardin (GFEN), Carla Dugault
(FCPE), Adrien Martinez (SNUipp-FSU), Christine Passerieux (Carnets rouges) – Grand
témoin Laurence de Cock.

  • Une École désirable, aux contenus d’enseignement ambitieux, et non pas
    recroquevillés sur des « fondamentaux » étriqués
  • Une École inclusive, avec de vrais moyens pour financer les aides nécessaires à
    l’accompagnement de tous les élèves qui en ont besoin
  • Une École équitable qui compense et combat les inégalités sociales plutôt que
    de les reproduire, qui instaure une véritable mixité sociale et pense avec
    audace une éducation prioritaire
  • Une École du collectif et de l’autonomie effective, non pilotée par le libéralisme
    et son système de tri, concurrence et individualisme

2. Quels professionnels pour cette École ?

Animé par Viviane Youx (AFEF), avec Sébastien Planchenault (APMEP), Dominique
Bucheton (LIRDEF Montpellier), Alexis Torchet (SGEN-CFDT), Denis Paget (ex
secrétaire général SNES-FSU) – Grand témoin Isabelle Henry (AFEF).

  • Une attractivité du métier enseignant pour assurer un recrutement de niveau
    universitaire et pédagogique et un encadrement optimal des élèves
  • Une mutation nécessaire d’un métier en perpétuelle évolution qui associe
    savoirs, compétences et ajustements aux situations et aux élèves
  • Un métier du collectif qui implique des échanges, un travail d’équipe, de la
    coformation
  • Un métier renouvelé par un effort considérable porté sur les formations initiale
    et continue, pédagogiques et didactiques, corrélées et ancrées dans une
    réflexion collective

Une 3e question, omniprésente, irriguera les deux débats :

Celle de la gouvernance.
En participant à ces débats, vous prendrez la parole pour débattre des véritables enjeux
de l’éducation, et contribuerez à l’élaboration d’un communiqué collectif destiné aux
candidats à la présidentielle et diffusé dans les médias.

  • Une gouvernance qui laisse de la liberté aux enseignants pour s’ajuster aux
    publics et non plus une gouvernance injonctive, descendante
  • Une gouvernance démocratique, participative, avec des débats et décisions
    paritaires
  • Une gouvernance qui tire l’École et les professionnels vers le haut, vers leur
    plus haut degré de savoir et de compétence