FSU-SNUipp 47
169 bis Av. J. Jaurès 47000 AGEN

05 53 68 01 92 | 06 81 64 77 50 | 09 65 17 27 48

05 53 68 01 92
06 81 64 77 50
09 65 17 27 48

 Nous écrire 
Part de l’éducation dans le PIB en baisse
 Mis en ligne en juin 2009
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Depuis 1997, la part du produit intérieur brut (PIB) consacrée à l’éducation a décru d’un point pour s’établir à 6,7 %.

En 2007, la dépense totale d’éducation se répartissait entre 35,9 milliards d’euros consacrées au premier degré (28,7% du total), 53 milliards pour le second degré (42,3%) et 23,7 milliards pour le supérieur (18,9%). Les 12,6 milliards restants étaient consacrés à la formation continue et aux enseignements extra-scolaires.

La contribution des collectivités locales à la dépense d’éducation a augmenté de 14,2% en 1980 à 22,8% en 2007. Cette croissance est due essentiellement aux lois successives de décentralisation. Toutefois, les départements et régions consacrent beaucoup plus d’argent à l’éducation que les dotations transférées par l’Etat.
Ainsi ces collectivités multiplient par six la dotation affectée à l’équipement, à la rénovation et à la construction d’établissements scolaires.

De leur côté, les communes financent à hauteur de 39,2% le premier degré. Cela comprend les dépenses de fonctionnement et d’investissement des écoles et la rémunération des personnels non enseignants qui y interviennent.