Rased versus Aide Personnalisée
Publication : Décembre 2009

Réalisée par le professeur Jean-Jacques Guillarmé (université Paris Descartes), une étude montre l’efficacité de l’aide spécialisée offerte par les maîtres G des Rased. Elle a été présentée lors du congrès de la FNAREN à Saint-Denis le 24 octobre.

  • "20% des élèves ayant suivi 30 heures d’aide personnalisée font effectivement des progrès dans les acquisitions scolaires, exclusivement.
    Par conséquent, l’aide personnalisée n’est pas adaptée aux autres élèves qui en ont bénéficié (80%)" a calculé JJ Guillarmé.
  • Par contre, " 70 % des élèves ayant suivi 30 heures d’aide rééducative font effectivement des progrès,
    • et ce non seulement dans les acquisitions scolaires (65%)
    • mais également dans le domaine des compétences cognitives (développement des capacités à penser, mémoriser, raisonner, apprendre) : 68% ;
    • des compétences sociales (capacités à communiquer, à développer des interactions avec les autres, à assumer les conséquences de ses actes) : + de 70% ;
    • des compétences relationnelles (acceptation de l’autorité et des règles, bonne estime de soi) : 60%".

L’étude établit que « l’aide spécialisée rééducative est une réponse plus adaptée et plus efficace que l’aide personnalisée dans 4 situations sur 5. Non seulement elle diminue les variations à l’intérieur de tous les champs mais elle fait monter l’ensemble des compétences ».

Elle est publiée alors que X Darcos a tenté de supprimer les Rased et a réussi à retirer des Rased 1500 maîtres.

Détails de l’étude réalisée :
Une recherche scientifiquement validée, externe à l’Education Nationale (Partenariat FNAREN/Université Paris-Descartes), a donné lieu à une analyse comparative de l’efficacité des aides personnalisées mises en place en 2008 et de l’efficacité des aides spécialisées des RASED (Réseaux d’Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté).
Les aides personnalisées correspondent aux deux heures de soutien hebdomadaires : elles sont proposées par les maîtres des classes et consistent en du rattrapage scolaire et de la révision de notions non acquises.
Les aides spécialisées des RASED sont menées par des enseignants spécialisés ayant suivi des formations diversifiées et très spécifiques sanctionnées par un examen, permettant des approches plurielles, prenant en compte la complexité des situations de difficulté scolaire pour apporter une aide adaptée à chaque enfant dans l’école.

Méthodologie de la recherche et présentation de l’outil

  • Cette étude comparative de l’aide personnalisée et de l’aide spécialisée des RASED (Réseau d’Aides Spécialisées aux Elèves en Difficulté) a été conduite sur un échantillon d’élèves issus de la même population d’enfants en difficulté, principalement du cycle 2 (grande section de maternelle, CP, CE1).
  • Les secteurs ruraux, urbains et REP, ZUS, RAR (Réseau d’Education Prioritaire, Zone Urbaine Sensible, Réseau Ambition Réussite) étaient représentés.
  • Certains dossiers ont été écartés car ils ne remplissaient pas les conditions du protocole de la recherche. Sur la totalité des dossiers étudiés 74 concernaient l’aide personnalisée et 70 l’aide spécialisée rééducative.

L’objectif était de répondre aux questions suivantes :

  • L’aide spécialisée est-elle suffisamment opérante pour aider les élèves les plus en difficulté à l’école ? Quelle est son efficacité réelle ? Doit-elle évoluer pour mieux répondre aux besoins ?
  • L’aide personnalisée, menée par le maître, est-elle efficace ? Si oui, pour quels élèves ?
  • Les aides spécialisées s’adressent-elles aux mêmes élèves que les aides personnalisées ? Y a-t-il concurrence, complémentarité ou bien concernent-elles des élèves différents ?

Lire l’ensemble de cette étude : http://rgbr.free.fr/docword/campagn...