CHS-CT du 1/10/2020

CHS-CT extraordinaire « rentrée sous COVID »

Publication : 8 octobre 2020

La FSU rappelle en préambule que cette rentrée s’est déroulée dans un contexte où tous les métiers de l’Éducation Nationale ont abordé la reprise avec de très nombreux défis à relever. Des protocoles finalisés tardivement et souvent transmis à la dernière minute. Dans ces conditions leur application locale ne pouvait être sereine.
lire la suite de notre déclaration dans le document joint

déclaration liminaire FSU 47

Suite aux déclarations des organisations syndicales dénonçant la gestion de la crise par l’Éducation nationale et stipulant la souffrance engendrée chez les personnels, l’IA-DASEN nous a indiqué que, dans cette situation, « il est important de s’inscrire dans une préservation de soi au travail ». Autrement dit, il faut savoir mesurer ses propres efforts, à faire le nécessaire mais pas l’excessif.

Le SNUipp-FSU espère qu’une réelle définition sera faite de l’excessif car les enseignants sont effectivement excédés par l’excès de tâches qui leur incombent et qui ne semblent pas si nécessaires.

Situation des établissements scolaires touchés par la contamination au covid 19

4 écoles fermées en septembre 0 école fermée aujourd’hui.
5 écoles, 6 collèges et 7 lycées ont au moins un cas positif.
Nombre de personnels testés positifs depuis le début d’année : 2 AED, 1 ATSEM, 4 enseignants, 2 directeurs, 1 agent territorial, 1 agent ATTE, 1 gestionnaire, 2 personnels non enseignants. Aucun cas grave.
Très peu de cas d’élèves

Procédures de circulation de l’information dans le département

Les membres du CHSCT ont dénoncé un manque d’information à leur encontre. En effet, dans un contexte épidémique tel que nous le vivons, les conditions de travail des enseignants sont sérieusement mises à mal. Le CHSCT aurait dû être informé, au moins par l’intermédiaire de son secrétaire, de l’évolution de la situation du département par la DSDEN et non par la presse comme cela a été le cas.
L’IA s’est engagé à ce qu’une synthèse des informations soit publiée sur le site de la dsden pour rendre les infos publiques. Il a également annoncé la tenue d’un nouveau CHSCT avant les congés d’automne puis la semaine de la reprise.
Le SNUipp-FSU encourage tous les personnels qui ont vu leurs conditions de travail se dégrader à rédiger des fiches SST afin d’apporter des témoignages précis et d’aider ainsi les représentants des personnels à porter leurs difficultés.

Concernant la gestion des écoles touchées par des mesures de fermetures sanitaires, l’administration a reconnu des erreurs dans la communication aux familles notamment. Une réunion a eu lieu avec l’ARS et la CPAM afin que la communication ne repose pas uniquement sur le dos des directeurs d’école comme cela a été le cas jusque-là. Le secrétaire général a expliqué que dorénavant, ce sera la CPAM qui entrera en relation avec la familles.

Mise à disposition des matériels de protection (masques, …)

Concernant les masques, les représentants FSU se demandent s’il est prévu de les renouveler. Le conseiller de prévention académique nous a confirmé que de nouveaux masques devraient être distribués après les congés d’automne.
Tous les établissements et les circonscriptions ont eu des masques de type 2 pour les personnels vulnérables mais aussi des masques pour enfants.

Pour l’instant aucune dotation de matériel informatique n’est prévue pour les enseignants pour prévoir la mise en place d’une continuité pédagogique. Une enquête a eu lieu pour connaître les besoins des élèves. Une nouvelle enquête devrait naître pour recenser les besoins des personnels. La FSU rappelle que le matériel recensé lors de cette enquête devra concerner l’équipement professionnel dans les écoles et non le matériel personnel des enseignants.

Traitement des personnels vulnérables ou avec facteurs de vulnérabilité.

Aucune personne vulnérable déclarée dans le 47 d’après l’administration. Le SNUipp-FSU s’étonne de ce constat et encourage les personnels à se faire connaître auprès des organisations syndicales afin de faire valoir leur droit.

Question diverse : Direction d’école

Les groupes de travail « direction d’école » sont en cours d’organisation. La mise en place des journées de formation pour les directeurs se prépare au niveau départemental.
Un travail national est en cours sur la simplification administrative. Au niveau départemental, le secrétaire général affirme qu’il trie les COEE afin de ne pas submerger les messageries des écoles.
La FSU signale malgré tout qu’elle regrette l’envoie de 13 COEE le 16/09/2020, 13 COEE en un quart d’heure (18h45-19h) dont 3 notés « urgent » ainsi que 8 le 30/09/2020 vers 19h15. Quoi de mieux pour mettre les directeurs d’école sous pression dès leur arrivée le jeudi matin.

Le nouvel IA semble vouloir développer une meilleure communication avec les personnels. Cela est appréciable. Le SNUipp-FSU attend que les mots fassent également place aux actes.