Grève le 10 novembre

À l’appel de FSU, FO, CGT-Éduc’action, SNALC et SUD-Éducation

Publication : 7 novembre 2020

Les raisons de la grève
Les rendez-vous
Une lettre aux parents
Le formulaire syndical


 Les rendez-vous

AGEN Dsden 14h00
MARMANDE Mairie 10h30
VILLENEUVE/LOT Sous préfecture 10h00

 Situation particulière liée à la situation sanitaire

L’article 4 du décret 2020-1310 du 29 octobre réglemente les déplacements. Pour se rendre sur un lieu de rassemblement, 3 situations peuvent se présenter :

  • Vous travaillez dans la commune de rassemblement ; utilisation de son attestation permanente (celle fournie par l’employeur) ;
  • Vous habitez à moins d’un kilomètre du lieu de rassemblement ; utilisation d’une attestation ponctuelle remplie par vos soins) en cochant “activités individuelles” ;
  • Autres cas ; utilisation d’une attestation ponctuelle et cocher “activité professionnelle”.

 Les raisons de la grève

La priorité du service public d’éducation doit être de maintenir les écoles ouvertes tant une nouvelle fermeture aurait des conséquences scolaires et sociales dramatiques.

Mais en ne débloquant aucun moyen supplémentaire et en subordonnant la mise en œuvre des gestes barrière à un « si c’est possible », le ministre de l’éducation met en péril la continuité de l’école. Priorisant une stratégie communicationnelle, il soumet les écoles à des revirements incessants et à des consignes contradictoires, les désorganisant et épuisant les personnels, en particulier les directrices et directeurs.

A l’heure où la seconde vague frappe la société, avec une circulation intense du virus sur l’ensemble du territoire, ce traitement inconséquent est irresponsable. Il est impératif de prendre enfin la mesure des enjeux sanitaires et sociaux, de cesser de dénier la réalité , de stopper la dégradation des conditions de travail et d’assurer la protection de toutes et tous.
L’école a besoin d’un plan d’urgence comprenant un recrutement massif de professeurs afin d’assurer les remplacements des enseignant.es malades ou vulnérables et pour organiser la mise en place d’effectifs allégés permettant non-brassage et distanciation.

Devant l’urgence de la situation, nous appelons les personnels à se mobiliser pour exiger du ministre les conditions sanitaires indispensables afin de maintenir les écoles ouvertes.
Pour mettre en place immédiatement un plan d’urgence le permettant, nous appelons les personnels à participer à une première journée de grève mardi 10 novembre pour dénoncer le manque de protection des personnels et des élèves et construit rapidement avec eux les modalités d’une mobilisation encore plus massive.
Il faut une autre politique éducative qui réponde aux enjeux de l’école, qui permette une amélioration des conditions de travail et une véritable reconnaissance de nos métiers.

 Déclaration d’intention de faire grève

Déclaration d’intention

La réglementation du service minimum d’accueil impose une déclaration d’intention de faire grève.
Nous vous proposons :

 Lettre aux parents

Lettre aux parents

Dans le fichier joint, une proposition de lettre aux parents.
À adapter localement.

 Formulaire de participation à la grève

Afin de nous permettre de préparer au mieux cette journée d’action, merci de remplir le formulaire ci-dessous.

Identification
École-établissement
Infos complémentaires