Accueil du siteSociétéRESF 47
Réseau Education Sans Frontières
Les articles de ce site

Site National du RESF
Toute l’actualité du Réseau Éducation Sans Frontières
http://www.educationsansfrontieres.org/

Pour contacter le RESF 47 :

  • resf47@wanadoo.fr
  • 06 37 85 60 68

0 | 5

Lire l'article...
Pétition pour la régularisation de Kévin IPOMA (jeune majeur à Dieppe)
mercredi 1er août 2018
Kevin Ipoma doit être régularisé Kevin Ipoma est né le 13 avril 1999 au Congo Kinshasa. Orphelin de mère et son père emprisonné pour raisons politiques, il est arrivé en France le 1er novembre 2015. Pris en charge par l'ASE tant qu'il était mineur, il a réussi à se faire une place dans la ville de Dieppe à sa majorité. En effet, il a suivi des cours au lycée du Golf dans un premier temps puis après avoir effectué quelques stages, s'est inscrit en contrat d'apprentissage mécanique auto à l'UFA André-Voisin (...)
Lire l'article...
Sans ressources, mis à la rue
mardi 31 juillet 2018
Il a fui la Guinée-Conakry. Il a été vendu en Lybie. Comme d'autres jeunes, 7 cette semaine en Meurthe et Moselle, il est mis à la rue car il a été considéré majeur. Sans attendre la décision du tribunal administratif. Sans ressource ou accompagnement. La rue n'est pas plus acceptable en été qu'en hiver. Des militants se mobilisent, les aident ou parfois les accueillent. Des familles sont aussi " invitées " à quitter leur hébergement au CADA de Pompey car elles ont été déboutées de leur (...)
Lire l'article...
(blog RESF) : LE DEMEMBREMENT DE FAMILLES, LA FABRICATION DE QUASI ORPHELINS, LA MALTRAITANCE D'ENFANTS… DES SPECIALITES JUPITERIENNES ? par Richard Moyon (Resf 91)
mardi 24 juillet 2018
L'été 2018 donne lieu à un véritablement déferlement de maltraitance à l'égard des familles sans papiers et de leurs enfants : démembrement de familles, fabrication de quasi-orphelins, emprisonnements en CRA, expulsions...
Lire l'article...
Diane, 15 ans, en passe d'être expulsée
vendredi 20 juillet 2018
19 juillet 2018 Il y a des jeunes (chercheurs, footballeurs, entrepreneurs, parfois élus, etc) dont on se réjouit que leurs parents aient un jour passé les frontières pour venir dans ce pays et d'autres jeunes étrangers auxquels ce gouvernement refuse de donner la chance de construire une nouvelle vie : de jeunes migrants, soupçonnés systématiquement de mentir sur leur âge ou leurs papiers, repoussés aux frontières, enfermés pour mieux les expulser. Après s'être fait la main à Calais, où elle a « (...)
Lire l'article...
Mineurs isolés à Velaine en Haye
vendredi 20 juillet 2018
Accueillir ou pas : telle est la question !

0 | 5