Accueil du siteActions
Trop de Coee tue le Coee !


Article visité 275 fois Imprimer  Enregistrer au format PDF  
Mis en ligne ou actualisé le : jeudi 6 octobre 2016

Le mois de septembre a vu les services de la Dsden 47 envoyer 69 « Courriers officiels des écoles et des établissements ».
Soit 3 par jour de classe.
Avec 135 pièces jointes : soit 5,87 par jour de classe.
À cela, s’ajoutent les pubs reçues par les écoles bien sûr, mais aussi les courriels des IEN et les messages émanant directement du ministère et du rectorat.

Le mois d’octobre commence fort ! Au 05/10 :
- 12 Coee ; soit 4 par jour de classe.
- 24 pièces jointes à ces Coee ; soit 8 par jour de classe.

Si le Coee continue à rythme là, c’est sans doute pas loin de 600 messages qui parviendront dans l’année aux écoles.
Certes, il y en a qui sont moins importants que d’autres, mais pour le déterminer, il faut tout de même les lire un peu.
Sans parler des erratum, voire des erratum d’erratum...

PDF - 36.2 ko
COEE Septembre 2016

De plus, nous ne savons pas trop comment classer les messages du rectorat ou du ministère. À priori, ils n’entrent pas dans la chaîne hiérarchique des informations administratives et doivent donc être considérés comme de la simple « communication ».
L’exemple typique est ce message qui annonce le paiement de l’ISAE même aux collègues qui en sont exclu-es...

Nous pensons que la coupe est pleine et qu’il faut que l’IA 47 revoie ses modalités de communication à destination des écoles.

Dans l’attente d’une entrevue avec l’IA, nous vous proposons donc de répondre systématiquement aux messages reçus via le Coee en mettant un texte court dans le courriel de réponse (le but n’est pas de perdre du temps) du genre :

Je n’ai pas le temps de lire ce message maintenant, dimanche prochain peut-être ? Rien d’urgent j’espère ?

Techniquement :

Les directrices et directeurs n’ont qu’à faire « répondre au message » et copier/coller la phrase de réponse dans le courriel...

Dans certaines écoles, les directrices et directeurs font un premier tri, puis transfèrent les Coee aux collègues.
Pour ces collègues, il leur faudra « transférer » le Coee ;
supprimer éventuellement les adresses des collègues qui l’ont reçu ;
sélectionner le destinataire en copiant l’adresse présente dans « Répondre à » et en l’ajoutant dans le champ « pour » de l’envoi :

Pour celles et ceux qui ont conservé ces courriels dans leur messagerie, il n’est pas interdit de commencer par le premier reçu le 23 août...

Éthiquement :

Aucun remords à avoir, ces réponses ne seront que des réponses, rien à voir avec du « spam ».
Pour notre part, nous aimerions bien que l’IA réponde plus souvent à nos questions écrites...

Le jour où nous serons reçus par l’IA, ou même avant, un changement de pratique aura peut-être été opéré...