Des masques chirurgicaux dans les écoles pour tous

Vous trouverez ci-joint un communiqué de presse du SNUipp-FSU du 10 septembre 2020 demandant des masques chirurgicaux dans toutes les écoles pour protéger les élèves et l’ensemble des personnels.

Publication : 15 septembre 2020

Après une semaine de rentrée scolaire, alors que la circulation épidémique est en hausse dans tous les départements,les élèves comme les personnels ne sont pas protégés.
Le ministère fournit des masques en tissu or selon l’aveu même des autorités de santé, ce masque n’est efficace que lorsqu’il est porté par toutes les personnes en contact. À l’école primaire, le masque est porté uniquement par les personnels, ce qui ne permet pas de protéger les personnels et les élèves de la propagation du virus.

Ainsi, selon l’ARS de Bretagne, le port des masques en tissu par les enseignants et enseignantes est “une protection insuffisante envers les enfants” et les enseignants “seront donc considérés comme « contacts à risque » si un enfant de leur classe est testé positif au Covid 19. De même l’ensemble des enfants d’une classe sera considéré comme contact à risque si un personnel est testé positif ”. Ce manque de protection entraînera automatiquement la fermeture de la classe, et bien souvent également de l’école car les conditions actuelles ne permettent pas un non-brassage,et contribuera à la propagation de l’épidémie dans la société.

À l’heure où les cas positifs se multiplient dans les écoles et que, contrairement à ce qu’il avait été affirmé précédemment, les élèves sont contaminés et contaminants, il est urgent de prendre des mesures pour protéger tous les personnels et les élèves dans les écoles.

L’ARS de Bretagne préconise de doter les enseignants de masques chirurgicaux. Le SNUipp-FSU demande au ministre de mettre immédiatement en œuvre cette préconisation dans toutes les écoles.