Accueil du siteINSPE et Début de Carrière
Début de carrière : première inspection...


Article visité 10279 fois Imprimer  Enregistrer au format PDF  
Mis en ligne ou actualisé le : lundi 23 novembre 2015

Quand serai-je inspecté(e) ? Serai-je prévenu(e) ? Comment ça se passe ? Quelle différence avec les visites de validation ? Quelles sont mes obligations ? Mes droits ? Quelles conséquences sur ma carrière ?

Les questions qui se posent avant la première inspection peuvent être nombreuses, et légitimes.
Si certaines réponses diffèrent en fonction de la réalité locale, l’inspection est cependant cadrée par des textes nationaux.
Voici dans le dossier joint (Voir en bas de page) quelques références, et quelques conseils, pour aborder cette première inspection.

Inspecté en deuxième année de titularisation permet d’être plus tranquille la première année.
Cela va dans le sens de ce que porte le SNUipp, pour qui l’entrée dans le métier devrait être progressive et permettre de se construire les outils de maîtrise du métier. Mais il est nécessaire d’améliorer sensiblement le dispositif de l’évaluation des enseignants.

L’inspection donne lieu à un rapport et à une note. En théorie, elle doit permettre à chacun d’évaluer sa propre action, d’être plus efficace.
Mais elle influence aussi le déroulement de carrière. Les textes prévoient une inspection tous les 3 ans, mais la réalité est plus diverse !
Si on peut reconnaître l’utilité d’une évaluation, aujourd’hui, la pratique de l’inspection est souvent éloignée d’une conception formative.
La réflexion est nécessaire pour trouver de nouvelles voies, laissant place au dialogue, à la formation, la valorisation de la professionnalité des enseignants, la reconnaissance des spécificités et des équipes.

Que disent les textes ?

Note de service
Les enseignants comme les autres fonctionnaires font l’objet d’un contrôle de leurs activités . Celui-ci doit permettre d’évaluer leurs activités pédagogiques et éducatives. Les PE sont inspectés par les IEN. La note est attribuée par l’IA après proposition de l’IEN.
Les modalités sont fixées par une note de service (n°83-512 du 13 décembre 1983.) :
  • La visite d’établissement et de classes sans notation est recommandée avant les inspections individuelles.
  • Toutes les visites des inspecteurs sont annoncées avec mention de leurs objectifs
  • L’inspection individuelle comprend un entretien approfondi avec l’enseignant d’une part, et l’équipe pédagogique d’autre part.
  • Le rapport d’inspection porte sur l’ensemble des activités de l’enseignant. Le contexte dans lequel il effectue son travail fait l’objet d’une analyse.
  • Le rapport d’inspection est adressé à l’enseignant dans le délai d’un mois. Il peut donner lieu à des observations de l’intéressé qui bénéficie d’un droit de réponse ; ces observations sont intégrées au rapport d’inspection.
  • Les notes pédagogiques sont arrêtées après avoir été harmonisées au niveau national, académique ou départemental. Elles sont dans toute la mesure du possible, communiquées aux enseignants dans le trimestre qui suit l’inspection.
  • En cas de baisse de note, une nouvelle inspection peut être prévue dans un délai rapproché. Les commissions administratives paritaires compétentes sont informées des cas de baisse de notes.

Commentaires :
L’IEN effectue rarement une visite avant l’inspection individuelle. En revanche, vous recevrez ou vous pouvez demander à recevoir la visite d’un conseiller pédagogique avant l’inspection, qui vous apportera des conseils.
L’entretien lors de l’inspection se déroule après une phase d’observation, mais il est rarement suivi d’un entretien avec l’ensemble de l’équipe pédagogique.
En cas de contestation de la note, vous pouvez saisir la CAPD. Prenez contact avec le SNUipp, pour vous aider et vous faire accompagner dans vos démarches.

Dossier Première Inspection :