Accueil du siteParitarismeMouvement départementalMouvement départemental 2015CAPD du 22 mai : Première phase du mouvement
Statistiques, Hors Classe, Intégration PE, Exeats, Congés formation, Déclaration


Article visité 1115 fois Imprimer  Enregistrer au format PDF  
Mis en ligne ou actualisé le : vendredi 22 mai 2015

 Les Affectations

Voir les liens, ci-contre à gauche

 Statistiques du mouvement

Après une petite embellie en 2014, le taux de satisfaction repart à la baisse...
Nous ne revenons pas au catastrophique mouvement bloqué de 2013, mais la situation n’est pas satisfaisante et les réglementations contraignantes font encore une fois la preuve de leur inefficacité à gérer les besoins de « mobilité » des collègues.

Dix collègues , dans l’obligation de participer au mouvement, n’avaient pas respecté les 20 vœux obligatoires. Neuf ont complété leur fiche de vœux après rappel de l’administration. Une collègue s’est vue imposé un vœu départemental et obtenait un poste demandé par d’autres collègues ayant respecté les règles.
Le SNUipp-FSU 47 a obtenu que l’IA-DASEN retire le vœu départemental imposé et affecte sur ce poste la collègue l’ayant demandé.

Le SNUipp-FSU 47 dénonce aussi l’incohérence du fait que l’ordre des vœux ne soit pas pris en compte et que seul l’âge départage les égalités de barème. Il demande , de nouveau, à l’administration de remonter au ministère que cette règle est injuste. Nous signalons ce problème tous les ans depuis qu’il existe...

  2011 2012 2013 2014 2015
Participants
446
440
449
475
452
Mutés
207
46,41 %
227
51,59 %
179
39,87 %
242
50,95 %
210
46,16%
dont à TP
44
21,26 %
42
18,50 %
39
21,79 %
35
14,46 %
26
12,38%
Maintenus
142
31,84 %
144
32,73 %
175
38,98 %
132
27,79 %
134
29,65%
Sans Poste
97
21,75 %
69
15,68 %
95
21,16 %
101
21,26 %
108
23,89%

 Top Ten

Les postes d’adjoint les plus demandés :

Top ten des postes d’adjoint
les plus demandés
1 FOULAYRONNES ECOLE ELEM MARC CASTELNERAC 72
2 ESTILLAC ECOLE ELEM 70
3 BOÉ ECOLE ELEM JEAN MOULIN 69
4 AGEN ECOLE MAT EDOUARD LACOUR 57
5 ASTAFFORT ECOLE ELEM 56
6 AUBIAC ECOLE PRIM 56
7 BAJAMONT ECOLE PRIM 56
8 AGEN ECOLE ELEM EDOUARD LACOUR 52
9 SAINTE BAZEILLE ECOLE ELEM 52
10 DAMAZAN ECOLE MAT 48

 Commissions d’entretien

L’IA-DASEN refuse d’affecter deux collègues à titre définitif sur les directions qui sont libérées suite aux commissions d’entretien. Le SE-UNSA soutient la position de l’IA-DASEN.
Le SNUipp-FSU 47 dénonce et argumente, une fois de plus, sur le fait que si les commissions se tenaient plus tôt cela permettrait d’affecter un plus grand nombre de collègues à titre définitif : c’est le but du premier mouvement. On va encore nommer de jeunes collègues sur de grosses directions. Ils ne les assureront pas et il y aura de nouveau des délégations… L’IA-DASEN répond que notre demande est très censée mais qu’il ne souhaite pas faire de modifications.
Le SNUipp-FSU 47 demande à ce qu’il soit noté au procès verbal que la CAPD ne sert à rien puisque tout est décidé avant…

L’IA-DASEN s’engage à veiller à ce que les commissions aient lieu plus tôt l’année prochaine.

Postes sur entretien :
Référent scolarisation MDPH   POURAJAUD ÉRIC TD
Éducateur principal EREA Villeneuve/Lot VILLENEUVE/LOT BROUILLET CAROLINE TP
Direction 10 classes ECOLE ELEM BRASSENS BON ENCONTRE MARTY CATHERINE TD
Direction 10 classes ECOLE ELEM JEAN JAURES FUMEL HERNANDEZ SYLVIE TD

 Demandes particulières

Les demandes seront examinées au cours du groupe de travail du 05 juin qui étudiera aussi les compléments de services sur les postes fractionnés.

  Exeats - Ineats

Le SNUipp-FSU 47 demande à ce que tous les exeats soient accordés que ce soit pour un département de l’académie ou pour une autre académie.

Une permutation a été annulée et cela permettrait d’accorder, tout de suite, un ineat. Une discussion s’engage sur le choix de la personne qui obtiendrait cet ineat :

  • FO explique que le barème est inégalitaire et demande à ce que l’IA-DASEN accorde les ineats en fonction de l’ancienneté de la demande.
  • le SNUipp-FSU 47 n’est pas d’accord avec cette position. Le barème est seul garant de l’égalité entre les collègues. De plus, l’ancienneté de la demande est déjà prise en compte dans le calcul des barèmes.

L’administration explique qu’elle traite les dossiers qu’elle reçoit mais que certains départements ne transmettent pas les dossiers à temps… Le SNUipp-FSU 47 conseille aux collègues d’envoyer directement les dossiers aux départements qu’ils souhaitent obtenir.

L’IA-DASEN réserve sa décision à plus tard…

Voir les tableaux de demandes pour quitter ou intégrer le Lot-&-Garonne :

  Intégration dans la Hors Classe

L’inscription est automatique pour tous les professeurs d’école ayant atteint le 7° échelon au 31 août . 4,50 % des inscrit(e)s intègrent la hors classe cette année : 52 retenu(e)s pour 1 130 inscrit(e)s.
Dans cette liste, il y a plus d’hommes que de femmes alors qu’il y a beaucoup plus de collègues femmes que de collègues hommes…
Encore un exemple de la discrimination indirecte dont les femmes font les frais.
Rappelons que l’accès à la hors-classe est l’un des seuls moyens d’obtenir une augmentation en fin de carrière.
Rappelons que le SNUipp-FSU 47 demande l’avancement au meilleur rythme pour tous garantissant un accès à la hors-classe à tous les collègues.

Le barème est constitué ainsi : Échelon x 2 + Note + Bonifications

Le SNUipp-FSU 47 demande l’élévation du plafond de note corrigée en absence d’inspection.
L’administration refuse de porter la limite à 20 mais accepte que le plafond soit portée à 19,75 tant pour le passage à la hors-classe que pour les promotions.

Détail des bonifications :

  • 1 pt si affecté en ZEP depuis trois ans.
  • 1 pt si affecté sur un poste de direction.
  • 1 pt si affecté sur un poste de conseiller pédagogique.

Le barème supérieur est de 43 pts, le barème inférieur de 41,250 pts.

Cette intégration prend effet au 1er septembre prochain. Le reclassement dans la hors classe se fait à l’échelon détenant le nombre de points d’indice immédiatement supérieur à celui détenu actuellement.

Voir la liste des collègues intégrant la Hors Classe du corps des Prof d’École :

 Congés Formation

Le SNUipp-FSU 47 rappelle que le congé de formation doit être attribué aussi aux personnels qui ont des projets de reconversion.
L’IA-DASEN répond qu’il n’a pas de crédits suffisants et donc qu’il procèdera en fonction des nécessités de service du premier degré…

Congés Formation accordés à : Pour une durée de :
 BESNIER Muriel  5 MOIS
FOURGEAUD Sylvie  8 MOIS et 8 JOURS
MICHAUD Karine 7 MOIS
Liste supplémentaire en cas de défection sur la liste principale :
PEGLIASCO Christine 9 MOIS et 15 JOURS
 BERQUE Véronique  10 MOIS

  Intégration dans le corps des Professeurs d’école par liste d’aptitude

Il reste encore quelques collègues « instituteurs » dans le département. Chaque année, une liste d’aptitude est constituée pour leur permettre d’intégrer le corps des professeurs d’école.

  • 1 demande reçue, pour 2 places octroyées au département cette année, la collègue suivante sera donc intégré dans le corps des professeurs d’école avec effet au 1er septembre prochain : ORY Michèle.
  • Le reclassement s’effectue à l’échelon détenant le nombre de points d’indice immédiatement supérieur à celui détenu actuellement.

 La Déclaration des élu-e-s du SNUipp-FSU 47

Cette année encore le bilan du premier mouvement est très insatisfaisant, seulement 46,46 % des collègues ont obtenu satisfaction (ils étaient 64 % il y a 11 ans !). Près de 24 % des participants se retrouvent sans poste et devront retenter leur chance au 2ème mouvement !

En ce qui concerne la gestion des différentes commissions d’entretien, pour des problèmes de calendrier, 20 collègues ne sont pas affectés sur les postes qu’ils devraient obtenir à l’issue du mouvement phase 1. Nous avions pourtant prévenu. Nous attendons de cette CAPD qu’elle rétablisse la justice pour les collègues lésés.

Avec 18 postes bloqués dès le départ pour les PES, la liste des postes disponibles s’est trouvée particulièrement réduite. Que va-t-il se passer pour ces futurs collègues jetés sans formation, , dans les écoles avec la responsabilité d’une classe ? L’administration essaierait-elle de tester le processus de sélection naturelle sur les stagiaires, en récupérant à la fin de l’année ceux ayant « survécu » pour les titulariser ? A la dernière CAPD, nous n’avons été ni écoutés, ni entendus. Les remarques présentées par le Snuipp-FSU 47 ont été mises en doute alors qu’elles étaient justifiées, vérifiées et... vérifiables par l’administration.

PDF - 50.5 ko
déclaration SNUipp-FSU 47

Lire la suite dans le fichier joint.

 Questions diverses

Seuls les représentants des personnels du SNUipp-FSU 47 ont posé des questions. Les autres organisations n’en avaient pas…

  • organisation de la formation des PES en 2015/2016 : il y aura deux groupes qui se partageront la semaine de classe. Le SNUipp-FSU 47 demande à ce que les deux collègues soient présents le jour de la rentrée. Cela sera demandé à l’ESPE.
    Les stagiaires seront autour de 40 cette année. Si certaines écoles les accueillant sont volontaires , elles sont loin d’être toutes dans ce cas. Nous rappelons que l’on ne peut pas toujours compter sur la bonne volonté des collègues.
  • stage RAN (remise à niveau) : suite à la demande du SNUipp-FSU 47, une analyse qualitative a été enfin faite et 48 écoles ont répondu.
    Lire la synthèse envoyée par l’administration dans le fichier ci-joint.
    PDF - 212.3 ko
    bilan qualitatif stages RAN
  • EVS/AVS et VAE (validation des acquis d’expérience) : le SNUipp-FSU 47 demande à ce que l’administration fasse savoir aux personnels qu’ils peuvent obtenir des renseignements en contactant un numéro indigo au rectorat. L’administration, entre autre, découvre l’existence de ce numéro… Force est de constater que seuls les représentants du SNUipp-FSU 47 se préoccupent des conditions de travail de ces personnels précaires.
  • consultation des nouveaux programmes : Le SNUipp-FSU 47 dénonce le fait qu’il n’y ait pas eu de temps dégagé pour permettre aux collègues d’entamer une vraie réflexion.
  • stage syndical « souffrance au travail » organisé par le SNUipp-FSU 47 : il y avait 57 inscrits. 23 collègues ont obtenu l’autorisation et 34 ont été refusés (pour garantir le bon fonctionnement du service !). L’administration s’engage à ce que les personnels qui ont eu un refus cette fois-ci soient prioritaires pour un prochain stage.
  • ATSEM de la ville d’Agen : un poste d’ATSEM par école va être supprimé. Nous serons vigilants sur les répercussions que cette mesure aura sur les conditions de travail des enseignants et des autres ATSEM.
  • écoles sortant du dispositif de l’éducation prioritaire : il y aura deux réunions, l’une pour Monsempron-Libos, l’autre pour Port-Sainte-Marie, pour la signature des CAPE (Convention Académique de Priorité Éducative) au début du mois de juin. L’IA-DASEN convoquera les chefs d’établissements, les IEN, les maires des communes concernées ainsi que les représentants des parents d’élèves. Les coordonnateurs ne seront pas conviés car ils ne sont pas signataires de la convention. Les CAPE concerneront essentiellement les taux d’encadrement et l’accueil des moins de 3 ans.
  • indemnité pour les maîtres d’accueil temporaire : ils seront payés en juin ou juillet suite à un problème à la DSDEN 33.
  • horaire du temps scolaire en maternelle à Villeneuve-sur-Lot : la mairie demande aux collègues de rester ¼ d’heure de plus pour que les parents puissent venir chercher leurs enfants. L’IA-DASEN est saisi du problème. Il demande aux collègues de recevoir les parents en retard et suivra l’affaire. L’équipe de circonscription de Villeneuve et l’IA adjointe rencontreront la municipalité très prochainement.