Accueil du siteSNUipp 47 Édito
Rien d’original, tout continue … comme avant !


Article visité 56 fois Imprimer  Enregistrer au format PDF  
Mis en ligne ou actualisé le : jeudi 31 août 2017

Le gouvernement a beau marteler qu’il tient « à ne pas afficher des mesures qui ne soient que négatives » (sic), cette rentrée sera comme les autres…. Même logique, mêmes procédés, mêmes conséquences….

  • Loi de moralisation à minima, on ne parle plus de casier judiciaire, de salaires indécents ou de pantouflage, ….
  • Diminution des recettes de l’État avec - baisse d’une part de l’impôt sur le revenu (variable et progressif) mais, selon l’OFCE [1] , 46% de ces baisses d’impôts vont bénéficier aux 10 % les plus riches - et augmentation pour tous des impôts à taux fixe comme la CSG.
  • Restrictions budgétaires (4,5 milliards dès cette année, 18 milliards l’an prochain ), avec baisse des APL, gel du point d’indice, rétablissement du jour de carence, suppression d’emplois (120 000), non renouvellement de contrats aidés (23157) et report des mesures PPCR (seules avancées à ce jour dans le déroulement de carrière des agents de la Fonction Publique).
  • Côté salaires, rien … car l’exonération des cotisations sociales ou la suppression des cotisations maladies et chômage envisagées sont une arnaque ! c’est prendre dans la poche des salariés leur salaire socialisé pour faire mine de la mettre dans l’autre.

Bref, ce gouvernement soi-disant différent est parti pour continuer et aggraver ce qui ne marche déjà pas.
Sous prétexte de « liberté » (de qui ?) une dérégulation du marché du travail sans précédent est en route, remettant en question le code du travail, cent ans de luttes sociales, de compromis sociaux.
Et après, à qui le tour ? Au statut de la fonction publique, que bon nombre ont rêvé de faire tomber depuis qu’il existe ?

Le SNUippp et la FSU partagent les préoccupations des organisations qui condamnent les remises en cause des droits sociaux des salariés.
Nous nous associons à l’indignation des salariés du secteur privé en lutte pour obtenir un code du travail protecteur, de nouveaux droits et des créations d’emplois de qualité.
Aussi, nous appelons à participer aux mobilisations engagées le12 septembre prochain.

Bonne rentrée à tou-tes !

Le secrétariat du SNUipp-FSU47 : Eric Delage, Philippe Guillem, Luc Mamin, Anne-Laure Pujos, Sandrine Tastayre, Séverine Tokatlian

[1] Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) : centre indépendant de recherche, de prévision et d’évaluation des politiques publiques créé en 1981 à l’initiative de Raymond Barre alors Premier ministre