Accueil du siteParitarismeCarte Scolaire
Carte scolaire 2019


Article visité 3702 fois Imprimer  Enregistrer au format PDF  
Mis en ligne ou actualisé le : jeudi 5 septembre 2019

 CTSD du 05 septembre 2019 : mesures de rentrée

 Déclaration des représentant·es du SNUipp-FSU

PDF - 107.8 ko
Déclaration FSU

L’année scolaire écoulée a connu de fortes mobilisations contre la loi Blanquer et la loi de transformation de la Fonction publique qui ont permis de faire reculer le gouvernement sur plusieurs points. Pour autant, la politique du « rouleau compresseur » continue de se déployer à vive allure, mettant en danger des pans entiers de notre système éducatif.
Pour cette rentrée, notre ministre, tout requinqué après ses vacances en colonie, a distillé un discours se voulant rassurant et volontariste dans un cadre champêtre, sous un platane bi(centenaire), convoquant même à sa rescousse les petits oiseaux devant sa cour de journalistes soumis.
Exit la confiance, bonjour la réussite ! Ses litanies lénifiantes sont pourtant en flagrante contradiction avec la situation des écoles et du personnel sur le terrain. Tant pis si elles sont parsemées de mensonges grossiers ou d’approximations, l’important, c’est de paraître, de causer, de poser …
Lire la suite dans le fichier joint.

 Les mesures de rentrée

La comité technique spécial départemental s’est réuni le jeudi 5 septembre afin d’étudier les ajustements de rentrée pour le premier degré.

L’Inspecteur d’Académie est resté sur un positionnement ferme dès que les argumentations n’allaient pas dans le sens de son projet. Dès que nous lui demandons une ouverture, il rétorque qu’il pourrait fermer une centaine de classes dans le département. Le dialogue est donc impossible.
Par exemple, face à une situation d’une ouverture nécessaire à Villeneuve-sur-Lot maternelle Marot, il propose un bricolage qui s’assiérait sur les droits des personnels, uniquement pour ne pas afficher une deuxième fermeture de classe dans l’année à l’élémentaire. C’est pourtant une fermeture, certes camouflée, mais néanmoins réelle, avec une classe de moins proposée à l’élémentaire. Cette mesure qui n’est pas encore actée n’apparaît le tableau récapitulatif ci-dessous.

A cela s’ajoutent les surprises durant la commission ; nous découvrons en fin de séance une mesure ubuesque de fermeture d’un dispositif de dédoublement à l’école élémentaire de Fumel pour l’ouverture d’un dédoublement en Grande Section à la maternelle du centre.
L’Inspecteur d’Académie semble donc privilégier son apparition comme bon élève du gouvernement (mesure annoncée pour 2020) plutôt que la réalité du fonctionnement des classes, quitte à bouleverser le fonctionnement de 6 classes. Et dans les faits, des écoles restent dans l’attente d’une ouverture, pourtant nécessaire, comme à la Croix Blanche, Monbalen, Castella, qui attendent depuis deux ans.

Nous dénonçons le fait que des écoles ne soient pas au courant des mesures qui les concernent ou ont été vaguement prévenues mardi ou mercredi. Les représentant·es du personnel déplorent cette pratique qui amène l’IA à s’affranchir des règles raisonnables de gestion de la carte scolaire .

Le problème de départ de cette carte scolaire 2019, c’est qu’il n’y a pas assez de postes dans le 47 (perte de 4 postes) pour, à la fois maintenir des conditions correctes d’enseignement et faire le service après vente des annonces gouvernementales. Donc la variable d’ajustement de notre hiérarchie c’est clairement l’humain. La FSU le récuse.
La FSU a bien sûr défendu les dossiers des écoles.

Il ne reste plus de poste disponible en réserve.

Postes classes
BON ENCONTRE ECOLE MAT MITTERRAND ECMA
1
OUVERTURE
 
CASTILLONNES ECOLE MAT   ECMA
1
OUVERTURE    
FUMEL ECOLE MAT DU CENTRE ECMA
1
OUVERTURE    
MONTAYRAL ECOLE ELEM   ECEL
1
OUVERTURE    
VILLEREAL ECOLE MAT   ECMA    
1
FERMETURE
CP et CE1 dédoublés
FUMEL ECOLE ELEM JAURES CE1    
1
FERMETURE
Solde des postes
« classes »
+ 2,00   TOTAL 4
OUVERTURES
2
FERMETURES
               
Décharges de service
CASTILLONNES ECOLE MAT   DECH DIR
0,25
OUVERTURE
 
FOULAYRONNES ECOLE MAT CASTELNERAC DECH PEMF
 
0,33
FERMETURE
MARMANDE RPI THIVRAS-COUSSAN DECH PEMF
 
0,33
FERMETURE
MARMANDE     DECH ERUN
 
0,50
FERMETURE
MONTAYRAL ECOLE ELEM   DECH DIR 0,33 OUVERTURE 0,25 FERMETURE
Solde des décharges
de service
- 0,83   TOTAL 0,58
OUVERTURES
1,41
FERMETURES

 CTSD du 1er février et CDEN du 04 février

PDF - 42.6 ko
Déclaration du SNUipp-FSU

Le CDEN du 4 février 2019 a confirmé les mesures annoncées au cours du CTSD.
Le SNUipp-FSU 47 a défendu chaque poste à partir des informations qui nous ont été envoyées par les collègues. La délégation FSU a voté à l’unanimité contre la carte scolaire (5 voix), suivie par le SGEN (1 voix), et partiellement par le SE-UNSA (2 voix contre et 1 pour).
Aucun représentant du FNEC-FP-FO n’était présent à ce CTSD.
De plus, seul le SNUipp-FSU47 a fait en préambule une déclaration, dans laquelle il a dénoncé le manque de moyens octroyés par le ministère, puis le recteur.
Terminer les dédoublements en CP-CE1 des écoles en REP tout en rendant quatre postes au ministère est une équation impossible. Les fermetures de classes ont donc été nombreuses sur le département.

Synthèse des mesures :

Postes Ouvertures Fermetures Bilan
Classes
3
12
- 9,00
PDMQDC
0
3
- 3,00
CP et CE1 dédoublés
9
0
+ 9,00
Accueil 2 ans
0
2
- 2,00
Remplaçants
0
0
+ 0,00
RASED
1
1
+ 0,00
DECHARGES
2,00
2,65
- 0,65
AUTRES
0,5
0
+ 0,50
Total 15,50 20,65 - 5,15
La dotation étant de moins 4 postes, l’IA conserve donc 1,15 poste en réserve pour les ajustements de rentrée, sachant qu’un poste d’ULIS-école sur la circonscription de Marmande est déjà à l’étude.

 Les détails des mesures de carte scolaire :

Classes ordinaires
Seulement 3 ouvertures dans le département qui ne concernent pas le dispositif de classes dédoublées : LAYRAC et MONFLANQUIN. Il s’agit de deux écoles qui auraient pu déjà ouvrir une classe en septembre 2018.
Pour le reste, ce sont des fermetures de classes qui servent à financer majoritairement le dispositif de classes dédoublées.

Postes « CLASSE »
Circonscription AGEN 1
BRAX ECOLE PRIM       1 FERMETURE
Circonscription AGEN 3
LAYRAC ECOLE ELEM   1 OUVERTURE    
Circonscription MARMANDE
BIRAC-SUR-TREC ECOLE PRIM       1 FERMETURE
CASTELJALOUX ECOLE ELEM       1 FERMETURE
SAINT-PARDOUX-ISAAC ECOLE PRIM       1 FERMETURE
Circonscription NÉRAC
CLAIRAC ECOLE MAT       1 FERMETURE
TONNEINS ECOLE ELEM FERRY 1 OUVERTURE    
Circonscription SAINTE-LIVRADE
MONFLANQUIN ECOLE ELEM   1 OUVERTURE    
CASTILLONNES ECOLE MAT       1 FERMETURE
LACAPELLE-BIRON RPI       1 FERMETURE
SAINTE-LIVRADE-SUR-LOT ECOLE ELEM BOUDARD     1 FERMETURE
Circonscription VILLENEUVE-SUR-LOT
BEAUVILLE RPI       1 FERMETURE
VILLENEUVE-SUR-LOT ECOLE ELEM LUFLADE     1 FERMETURE
VILLENEUVE-SUR-LOT ECOLE ELEM MAROT     1 FERMETURE
VILLENEUVE-SUR-LOT ECOLE MAT FERRY     1 FERMETURE
    TOTAL : 3 OUVERTURES 12 FERMETURES

Dispositif d’accueil des 2 ans :
Il reste 15 dispositifs « moins de 3 ans » dans le département.

Fermetures de classes "dispositif d’accueil des 2 ans"
Circonscription NERAC
SOS RPI  
TONNEINS ECOLE MAT MARIE CURIE

PDMQDC :
Concernant le dispositif « Plus De Maîtres Que De Classes », 10 des 15 postes existants avaient déjà été supprimés à la rentrée 2018.
Ce sont 3 nouveaux postes « PDMQDC » qui sont fermés, le dispositif étant réduit à 2 postes pour la rentrée 2019 : AIGUILLON, école élémentaire Pagnol et AGEN, école élémentaire Langevin.
Le SNUipp 47 s’est opposé à la fermeture continue d’un dispositif qu’il juge efficace et qui n’a malheureusement jamais eu le temps d’être évalué.

Plus de Maîtres que de Classes
Circonscription MARMANDE
MARMANDE ECOLE ELEM LOLYA 1 FERMETURE
Circonscription NÉRAC
PORT-STE-MARIE ECOLE ELEM TH. DE VIAU 1 FERMETURE
Circonscription SAINTE-LIVRADE
CASSENEUIL ECOLE ELEM PASCALET 1 FERMETURE
    TOTAL : 3 FERMETURES

CP et CE1 dédoublés :
Pour répondre correctement aux dédoublements de classes de CP-CE1 en REP, le SNUipp-FSU 47 avait évalué les besoins à 11 ouvertures de classes.
Ce sont finalement 9 postes qui seront créés. L’école de MONTAYRAL et celle de Ferry à VILLENEUVE-SUR-LOT n’ouvriront pas de classes par manque de locaux. Ces deux écoles auront donc des classes dédoublées à 15 ou 16 élèves, avec pour certains des doubles niveaux.
Pour plusieurs écoles, la question des locaux disponibles est prégnante : perte de la BCD, de la salle informatique, de la salle des maîtres...
Par ailleurs, l’organisation pédagogique relève toujours du conseil de maitres. Enfin, selon l’IA, « les enseignants ne seront pas évalués en fonction des résultats de leurs élèves aux évaluations nationales. »

Dédoublement de CP et de CE1
Circonscription AGEN 1
AGEN ECOLE ELEM BERT 1 OUVERTURE
AGEN ECOLE ELEM HERRIOT 1 OUVERTURE
AGEN ECOLE ELEM LACOUR 1 OUVERTURE
Circonscription NÉRAC
TONNEINS ECOLE ELEM FERRY 0 OUVERTURE
TONNEINS ECOLE ELEM HUGO 1 OUVERTURE
TONNEINS ECOLE ELEM MACE 1 OUVERTURE
Circonscription SAINTE-LIVRADE
SAINTE-LIVRADE-SUR-LOT ECOLE ELEM JASMIN 0 OUVERTURE
Circonscription VILLENEUVE-SUR-LOT
FUMEL ECOLE ELEM JAURES 0 OUVERTURE
MONTAYRAL ECOLE ELEM   0 OUVERTURE
VILLENEUVE-SUR-LOT ECOLE ELEM BUISSON 2 OUVERTURES
VILLENEUVE-SUR-LOT ECOLE ELEM DESCARTES 1 OUVERTURE
VILLENEUVE-SUR-LOT ECOLE ELEM FERRY 0 OUVERTURE
VILLENEUVE-SUR-LOT ECOLE ELEM JAURES 1 OUVERTURE
    TOTAL : 9 OUVERTURES

RASED :
Malgré nos demandes réitérées à ce sujet, il n’y a pas de création de postes RASED, juste un transfert de poste de maître G sur TONNEINS.

Postes RASED
Circonscription NERAC
TONNEINS ECOLE ELEM VICTOR HUGO
G
1 FERMETURE
TONNEINS ECOLE ELEM MACE
G
1 OUVERTURE

Autres postes :

Autres postes
MEILHAN-SUR-GARONNE RPI   OCCITAN 0,5 OUVERTURE    

Décharges de service :
Les mesures ci-dessus ont des conséquences sur certains volumes de décharges de service.

Décharges de service
Circonscription AGEN 1
BRAX ECOLE PRIM   DECH DIR 1/4 OUVERTURE 1/3 FERMETURE
Circonscription AGEN 3
LAYRAC ECOLE ELEM   DECH DIR 1/2 OUVERTURE 1/3 FERMETURE
Circonscription MARMANDE
BIRAC-SUR-TREC ECOLE PRIM   DECH DIR     1/4 FERMETURE
CASTELJALOUX ECOLE ELEM   DECH DIR 1/4 OUVERTURE 1/3 FERMETURE
SAINT-PARDOUX ECOLE PRIM   DECH DIR     1/4 FERMETURE
Circonscription NÉRAC
CLAIRAC ECOLE MAT   DECH DIR     1/4 FERMETURE
TONNEINS ECOLE ELEM VICTOR HUGO DECH DIR 1/2 OUVERTURE 1/3 FERMETURE
Circonscription SAINTE-LIVRADE
CASTILLONNES ECOLE MAT   DECH DIR     1/4 FERMETURE
Circonscription VILLENEUVE-SUR-LOT
VILLENEUVE-SUR-LOT ECOLE ELEM JAURES DECH DIR 1/2 OUVERTURE 1/3 FERMETURE
      TOTAL : 2,00 OUVERTURES 2,65 FERMETURES

Défléchages de postes « langue vivante » :

Défléchage de postes LV
Circonscription AGEN 3
LE PASSAGE ECOLE ELEM LACOUR
Circonscription MARMANDE
LE MAS D’AGENAIS ECOLE ELEM  
MARMANDE ECOLE ELEM JAURES
Circonscription NERAC
DAMAZAN ECOLE ELEM  
PORT-STE-MARIE ECOLE ELEM  
SAINT-LAURENT ECOLE PRIM  
VIANNE ECOLE PRIM JAURES
Ces défléchages ne sont pas des fermetures de postes,
juste des requalifications en postes ordinaires

 Le dossier de presse du SNUipp-FSU 47

Informations données à la presse avant le CTSD et le CDEN de février 2019

PDF - 394.5 ko
Carte scolaire 2019
Les informations données par le SNUipp-FSU 47 à la presse avant les CTSD et CDEN

 Répartition des postes pour l’académie de Bordeaux

Au cours du CTA réuni le 21 janvier, le recteur a confirmé la répartition suivante pour la dotation académique :

Académie + 94
Dordogne - 7
Gironde + 110
Landes - 5
Lot-et-Garonne - 4
Pyrénées-Atlantiques 0

 Ruralité et critères sociaux

Dans l’académie de Bordeaux, que ce soit pour les paramètres ruraux mais surtout pour les critères sociaux, le Lot-et-Garonne concentre les difficultés :

Ensemble élèves
du public hors-ULIS
part d’élèves scolarisés dans :
Une commune
« rurale »
Une commune
du premier quintile
de revenus fiscaux
par unité de consommation
Dordogne
33,90 %
25,80 %
Gironde
6,90 %
10,50 %
Landes
28,40 %
3,00 %
Lot-et-Garonne
19,80 %
47,90 %
Pyrénées-Atlantiques
12,70 %
3,50 %
Académie 14,60 % 13,70 %
« 1er degré public—Bilan de rentrée 2018 »
présenté par le ministère au cours du CTM du 19/12/2018.
(extrait)

 Dotation par académies (1er degré - décembre 2018)

Le 19 décembre, au cours du CTM réuni à Paris, le ministre a présenté la répartition de la dotation en postes pour chaque académie.
Les 2325 postes sont répartis ainsi :

Académies Dotation   Académies Dotation
Aix-Marseille
+ 110
  Montpellier
+ 49
Amiens
+ 15
  Nancy-Metz
0
Besançon
0
  Nantes
0
Bordeaux
+ 94
  Nice
+ 38
Caen
0
  Orléans-Tours
0
Clermont-Ferrand
0
  Paris
+ 40
Corse
+ 48
  Poitiers
0
Créteil
+ 502
  Reims
0
Dijon
0
  Rennes
0
Grenoble
+ 31
  Rouen
+ 34
Lille
+ 44
  Strasbourg
+ 56
Limoges
0
  Toulouse
+ 55
Lyon
+ 175
  Versailles
+ 462
France métropolitaine : + 1 753
Guadeloupe
0
  Martinique
0
Guyane
+ 150
  Mayotte
+ 150
La Réunion
+ 122
   
DOM : + 422
TOTAL : + 2 175
À ce total, s’ajoute une " réserve " de 150 postes...

 La carte de la répartition nationale

 Second degré et postes administratifs

Pour le second degré, les documents fournis par le ministère sont inexploitables en l’état. Alors que le budget impose la suppression de 2 450 postes dans le second degré (2 250 emplois de titulaires et 400 emplois de stagiaires), le document remis par le Ministère et sur lequel il fonde sa communication affiche la perte de « seulement » 365 postes.
Cette manipulation s’explique par l’intégration des heures supplémentaires pour l’équivalent de 2 085 emplois aux moyens d’enseignement, soit une explosion du nombre d’ heures supplémentaires.
La FSU dénonce ce scandale qui relève d’une manipulation indigne. Celle-ci vise simplement à masquer la réalité, celle d’un sacrifice du second degré alors même que les effectifs d’élèves augmentent, celle d’une dégradation des taux d’encadrement.

L’éducation prioritaire n’est pas épargnée, le nombre d’élèves par classe y augmente aussi. Des Académies qui concentrent des difficultés sociales très importantes en métropole comme dans les DOM perdent beaucoup de moyens.

Les personnels administratifs ne sont pas épargnés et verront leur charge de travail augmentée, leurs conditions de travail dégradées : les retraits d’emplois programmés pour la rentrée 2019 annulent non seulement les quelques recréations d’emplois consenties entre 2013 et 2017, mais ajoutent 150 suppressions de postes supplémentaires.
Les fonctionnements des services académiques, de l’administration centrale comme ceux des EPLE seront une nouvelle fois lourdement affaiblis à la prochaine rentrée. Là encore, des académies qui concentrent déjà beaucoup de difficultés sont les plus touchées...

 Prévisions d’effectif du rectorat (1er degré - novembre 2018)

Le 09 novembre, au cours du CTA réuni à Bordeaux, le recteur a présenté le constat de rentrée et les prévisions d’effectifs pour la rentrée 2019.
Voir ci-dessous :

Académie de Bordeaux Constat
rentrée
Prévision
rentrée
Ecart
Prévision /
Constat
Ecart en %
2018 2019
Dordogne
29 535
28 935
- 600
- 2,07%
Gironde
139 116
139 829
+ 713
+ 0,51%
Landes
33 253
32 868
- 385
- 1,17%
Lot et Garonne
26 043
25 677
- 366
- 1,43%
Pyrénées Atlantiques
44 661
44 687
+ 26
+ 0,06%
Académie 272 608 271 996 - 612 - 0,22%
           
Académie de Bordeaux Constat
rentrée
  Prévision
rentrée
Ecart
Prévision /
Constat
Ecart en %
2018   2019
2 ans
2 235
2 316
+ 81
+ 3,62%
3 ans
30 861
30 755
- 106
- 0,34%
4 ans
32 443
31 866
- 577
- 1,78%
5 ans et +
33 491
33 444
- 47
- 0,14%
PREELEMENTAIRE 99 030   98 381 - 649 - 0,66%
CP
33 603
33 694
+ 91
+ 0,27%
CE1
33 849
33 931
+ 82
+ 0,24%
CE2
34 607
34 096
- 511
- 1,48%
CM1
34 723
34 592
- 131
- 0,38%
CM2
34 549
34 994
+ 445
+ 1,29%
ELEMENTAIRE 171 331   171 307 - 24 - 0,01%
ULIS école
2 247
2 308
+ 61
+ 2,71%
TOTAL
1er degré
272 608   271 996 - 612 - 0,22%