Accueil du siteParitarisme
CDEN de rentrée (07 nov 2019)


Article visité 233 fois Imprimer  Enregistrer au format PDF  
Mis en ligne ou actualisé le : jeudi 7 novembre 2019

Ordre du jour bien fourni :
Constat de rentrée ; bilan de la carte scolaire ; rythmes ; « Plan collèges » ; ...

 Compte-rendu du CDEN

PDF - 97.1 ko
Déclaration FSU au CDEN du 07/11/2019

La préfète n’était pas présente, car elle devait organiser la venue du secrétaire d’Etat à la Fonction Publique. Elle était représentée par son secrétaire général.

 Plan des travaux dans les collèges

Après les déclarations liminaires, le Conseil Général a présenté son plan collèges.

PDF - 577.9 ko
Plan collèges du CD 47

La FSU a porté plusieurs remarques dont la question de la concertation des personnels dans les études préparatoires aux travaux.
Le DASEN a annoncé une attention particulière sur le collège Chaumié sur plusieurs années.

 Bilan de rentrée

PDF - 49.4 ko
Constat de rentrée SNUipp-FSU47 vérifié
 Premier degré :

Sur la rentrée dans le premier degré, notre pugnacité finit par payer. Le DASEN a, au moins dans son diaporama, présenté les effectifs en isolant les dédoublements CP et CE1. Nous lui avons fait admettre que les effectifs ULIS devaient être intégrés dans les classes et les dispositifs de moins de 3 ans écartés pour rendre la moyenne plus réaliste. Avec ses données, le DASEN reconnait que la moyenne par classe est de 23 élèves.

L’IEN adjoint de l’IA a tenté de dire que si on comptait les élèves dans les classes, il ne fallait pas oublier que l’EN mettait des enseignant·es dans le dispositif ULIS.
Nous avons donc exposé que le travail d’un·e enseignant·e d’ULIS était non seulement de faire classe avec les élèves en-dehors des temps d’inclusions car avec des handicaps trop lourds pour être inclu·es à temps plein mais également de travailler sur les projets d’inclusion avec les autres classes. C’est donc quand même normal que l’EN fournisse des postes pour assurer ce travail.
À l’issue du CDEN, l’IEN adjoint de l’IA nous demande nos modes de calcul pour pouvoir s’en servir à l’avenir.

Le DASEN a présenté les mesures de rentrée en mettant en avant le travail de concertation avec les collectivités locales lors des modifications ou création de RPI.
Nous avons rappelé que dans le cas du RPI Monbalen-Castella-La Croix Blanche, lorsque les élu·es avaient sollicité une ouverture justifiée, il n’avait pas ouvert, et ce, depuis deux ans.
Il s’est félicité de l’ouverture d’un dispositif de dédoublement en GS à Fumel. Nous avons rappelé que la fermeture du dédoublement en CP-CE1 avait déstabilisé les classes et surtout qu’il n’avait pas ouvert à l’école maternelle Marot à Villeneuve-sur-Lot. Le DASEN a alors expliqué que l’équipe de circonscription a beaucoup travaillé avec les collègues des écoles pour proposer des pistes qui n’ont pas été retenues. Nous avons rappelé les conditions de cet épisode et des propositions hors-sol témoignant d’une certaine méconnaissance de la réalité. Le DASEN a fini par dire que rien ne serait imposé d’ici la fin de l’année.

A noter qu’il n’y a eu aucune intervention syndicale autre que celle de la FSU.

 Second degré :

Concernant les classes d’EGPA, nous avons demandé les résultats de l’enquête lancée en novembre 2017 menée avec les chefs d’établissements. Nous devrions l’obtenir au prochain CDEN car il nous été répondus que les données n’étaient pas encore stables. Avec la FCPE, nous avons demandé la communication des effectifs du privé afin de pouvoir juger sur pièces la porosité entre le public et le privé.

 Documents préparatoires

Le 18 octobre, à quelques minutes du début des vacances, la Dsden nous a transmis les documents préparatoires.
Après les avoir étudiés, nous envoyons - le 24 octobre - nos premières remarques concernant des erreurs et des manques :

  • Pour le constat de rentrée (certainement un gros bug au moment de la compilation du document) :
    • aucun chiffre pour AGEN 1
    • 1 seule école en REP sur VILLENEUVE
    • aucun RPI sur VILLENEUVE
    • 1 seul dispositif PDMQDC sur le département
    • 1 seul dispositif -3 ans sur le département
    • perte de 20 écoles REP sur le département
    • disparition de 27 RPI sur le département
    • perte de 4,5 postes occitan
    • disparition de 202 communes rurales
  • CP et CE1 dédoublés :
    Comme l’an dernier, ce dispositif n’apparaît pas dans les documents préparatoires : son absence fausse la lecture de ce constat de rentrée.
  • Calcul des moyennes :
    Il aurait fallu que le calcul des moyennes par classes se fasse sans les dispositifs 2 ans pour les maternelles, et sans les classes dédoublées pour les élémentaires : le calcul des moyennes incluant ces dispositifs n’a pas grand sens.
  • Élèves d’Ulis :
    Les effectifs indiqués dans les documents préparatoires sont faux.
    Exemple : 16 élèves seulement pour les trois Ulis de la circonscription de Villeneuve ?
    Le nombre réel d’élèves d’Ulis est important à connaître pour le calcul des moyennes par classe : la plupart de ces élèves est en inclusion.
  • Horaires des écoles :
    Peu de changements en cette rentrée, mais au moins une erreur dans les documents : une école n’aurait que 23h de classe sur la semaine ?

Le 28 octobre, les services de la Dsden envoient un nouveau jeu de documents qui corrige les erreurs signalées.
Enfin, pas toutes : le calcul des moyennes est toujours erroné, les effectifs d’Ulis ne changent pas. Et le dispositif de dédoublement des CP/CE1 est toujours absent.

Pendant les vacances, nous contactons par courriel les écoles et/ou les collègues pouvant nous donner des chiffres sur les classes dédoublées et les Ulis.
Nous remercions les collègues qui, en nous répondant, nous ont permis de corriger les erreurs et les manques des documents administratifs.

À la veille du CDEN, nous envoyons des documents enrichis aux membres du CDEN.