FSU-SNUipp 47
169 bis Av. J. Jaurès 47000 AGEN

05 53 68 01 92 | 06 81 64 77 50 | 09 65 17 27 48

05 53 68 01 92
06 81 64 77 50
09 65 17 27 48

 Nous écrire 
Résolution du congrès de Rodez
10 juin 2016
 Mis en ligne en juin 2016
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Appel du congrès national du SNUipp-FSU à la réussite de la grève et la manifestation nationale du 14 juin contre la Loi Travail.

Une forte mobilisation s’est construite dans le pays pour combattre le projet de Loi Travail et porter l’exigence de nouveaux droits sociaux pour les salarié-e-s.
Depuis des mois, et à l’encontre de la majorité des français qui reste opposé à ce projet de loi, le gouvernement a choisi le passage en force en utilisant le 49-3.
Personnels de l’éducation, aux côtés de l’ensemble des salarié-e-s, des jeunes, des privé-e-s d’emplois et des retraité-e-s, nous devons poursuivre la mobilisation.
Parce que cette loi met en jeu l’avenir de la jeunesse à qui on n’offre comme seule horizon la précarité, parce que cette loi va réduire les droits des femmes et des hommes dont nous avons notamment les enfants dans nos classes, parce que plus d’inégalités dans le privé, c’est toujours plus d’inégalité dans la Fonction publique, personnels de l’éducation, nous sommes tous concernés.
Le mardi 14 juin, le projet de loi Travail sera examiné au Sénat.
Réuni en congrès national à Rodez, le SNUipp-FSU appelle tous les enseignants du primaire à se mettre en grève et à participer à la manifestation nationale à Paris le 14 juin et à toutes les initiatives dans les départements.
Cette journée doit être une réussite, un temps fort de convergence de luttes interprofessionnelles afin de contraindre, enfin, le gouvernement à retirer sa loi et à l’ouverture de discussions pour garantir les droits des salarié-es et en créer de nouveaux.
C’est toutes et tous que nous devons poursuivre la mobilisation. C’est toutes et tous ensemble que nous pouvons gagner.