FSU-SNUipp 47
169 bis Av. J. Jaurès 47000 AGEN

05 53 68 01 92 | 06 81 64 77 50 | 09 65 17 27 48

05 53 68 01 92
06 81 64 77 50
09 65 17 27 48

 Nous écrire 
Revalorisation des AESH 2023 : faiblesse des mesures, choix de l’indemnitaire
 Mis en ligne en juillet 2023
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Le ministère a dévoilé, lors d’un groupe de travail, les mesures salariales dont bénéficieront les AESH à compter de la rentrée 2023. Il s’agit d’honorer enfin la promesse d’une hausse de 10% de leur rémunération pour laquelle 80 millions d’euros ont été engagés au budget 2023.

A ces mesures s’ajoutent celles qui ont déjà été annoncées au niveau de la Fonction publique (hausse du point d’indice de 1,5% à compter du 1er juillet 2023, versement d’une prime exceptionnelle de pouvoir d’achat, relèvement des grilles de 5 points d’indice à compter du 1er janvier 2024).

Une nouvelle grille indiciaire

Après avoir subi de nombreux tassements liés au relèvement de l’indice de traitement minimum de la Fonction publique, la grille est revalorisée à compter du 1er septembre 2023 :

Échelon : Indice
Échelon : Indice
Échelon : Indice
1er éch. : 366
5e éch. : 390
9e éch. : 430
2e éch. : 370
6e éch. : 400
10e éch. : 440
3e éch. : 375
7e éch. : 410
11e éch. : 450
4e éch. : 380
8e éch. : 420

La création d’une indemnité de fonctions

D’un montant de 1 529 € brut par an, cette indemnité sera versée à toustes les AESH au prorata de leur quotité de travail.
Par exemple, son montant sera de 63 € net par mois pour une AESH travaillant 24 heures hebdomadaires, quel que soit son échelon.

La revalorisation de l’indemnité d’AESH référent

Cette indemnité est revalorisée de 60 € et passe à 660 € brut par an.

Une hausse de salaire de 10% vraiment ?

Alors que 88% des AESH se situent entre le premier et le troisième échelon, ce sont finalement ces échelons qui sont les moins bien revalorisés, et qui seront rapidement rattrapés en cas de de relèvement de l’indice minimum de traitement.

Échelon
Traitement
indiciaire
01/07/2023*
Traitement
indiciaire
01/09/2023*
Indemnité
de fonction
01/09/2023*
Comparaison
11
1 064,00 €
1 101,00 €
63,00 €
+100 €
Soit +9,4%
10
1 040,00 €
1 076,00 €
63,00 €
+99 €
Soit +9,5%
9
1 015,00 €
1 052,00 €
63,00 €
+100 €
Soit +9,9%
8
991,00 €
1 027,00 €
63,00 €
+99 €
Soit +10%
7
966,00 €
1 003,00 €
63,00 €
+100 €
Soit +10,4%
6
942,00 €
979,00 €
63,00 €
+100 €
Soit +10,6%
5
917,00 €
954,00 €
63,00 €
+100 €
Soit +10,9%
4
893,00 €
930,00 €
63,00 €
+100 €
Soit +11,2%
3
883,00 €
917,00 €
63,00 €
+97 €
Soit +11%
2
883,00 €
905,00 €
63,00 €
+85 €
Soit +9,6%
1
883,00 €
896,00 €
63,00 €
+76 €
Soit +8,6%
* Montants nets pour une quotité travaillée de 62%

La FSU-SNUipp dénonce la faiblesse des mesures et le choix du levier indemnitaire pour revaloriser les bas salaires des AESH. Même si l’augmentation de l’indiciaire reste contrainte par le cadre général (les bas de grille des fonctionnaires de catégorie C et B sont soumises aux mêmes tensions), il manque un arbitrage politique plaçant les salaires des AESH au centre d’une véritable reconnaissance institutionnelle de leur métier et de leur engagement en faveur de l’École inclusive.

La FSU-SNUipp et la FSU continueront à revendiquer une véritable hausse des salaires, la création d’un corps d’AESH de catégorie B, la reconnaissance d’un temps complet et l’abandon des PIAL.