L’inégal accès au bac des catégories sociales

Les taux d’accès au bac augmentent sur longue période. Mais alors que neuf enfants d’enseignants sur dix sont bacheliers, ce n’est le cas que de quatre enfants d’ouvriers non qualifiés.

Publication : Juin 2017
Modification : Février 2018

Les taux d’accès au bac augmentent sur longue période. Mais alors que neuf enfants d’enseignants sur dix sont bacheliers, ce n’est le cas que de quatre enfants d’ouvriers non qualifiés.

91 % des enfants d’enseignants entrés en sixième en 1995 ont obtenu le bac environ sept années plus tard, contre 41 % des enfants d’ouvriers non qualifiés, selon le ministère de l’Éducation nationale.
Les écarts sont encore plus importants pour les filières dites « d’excellence ». 41 % des enfants de cadres supérieurs obtiennent un bac S, contre moins de 5 % des enfants d’ouvriers non qualifiés.

Entre les bacheliers du milieu des années 1990 et ceux du début des années 2000, l’accès au bac a peu évolué. La situation s’est dégradée pour les milieux les plus populaires, les employés de service et les ouvriers non qualifiés.
Chez ces derniers, la part de bacheliers de la filière S est passée de 6,4 à 4,6 %.

Lire la suite sur le site de l’Observatoire des inégalités :
https://www.inegalites.fr/L-inegal-...